New England Patriots v�Philadelphia Eagles

Photo : Tom Brady, quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre. Crédit : AFP

NFL

Les Patriots obtiennent leur revanche

Publié | Mis à jour

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont vaincu les Eagles 17 à 10, dimanche à Philadelphie, ce qui leur a permis de prendre leur revanche sur l’équipe qui les avait battus au Super Bowl LII.

Il s’agissait de la première fois que les deux formations s’affrontaient depuis le match ultime de la saison 2018, rencontre qui s’était soldée par un pointage de 41 à 33.

Dans l’affrontement du jour, c’est le receveur de passes Julian Edelman qui a lancé l’unique passe de touché des vainqueurs. Sur un jeu truqué réalisé au troisième quart, le numéro 11 a rejoint Phillip Dorsett II sur 15 verges dans la zone des buts.

C’est donc un jeu truqué qui a fait la différence dans les deux derniers affrontements entre les deux équipes, alors que les Eagles avaient réalisé le «Philly Special» lors de l’affrontement de février 2018.

Bien installé au premier rang de la section Est de l’Américaine, les Patriots (9-1) ont renoué avec la victoire, eux qui avaient subi un premier revers la semaine dernière. Pour leur part, les Eagles (5-5) sont au deuxième rang de la section Est de la Nationale, à une victoire des Cowboys de Dallas.

Les 49ers ont eu chaud

À San Francisco, les 49ers ont inscrit un touché dans la dernière minute de jeu pour venir à bout des Cardinals de l’Arizona 36 à 26.

C’est le receveur de passes Jeff Wilson qui a fait la différence lorsqu’il a capté un relais du quart-arrière Jimmy Garoppolo et qu’il a trouvé la zone payante 25 verges plus loin. Il s’agissait d’ailleurs de la quatrième passe de touché du pivot des 49ers (9-1) lors cet affrontement. Au final, il a complété 34 de ses 45 passes tentées pour 424 verges. Garoppolo a aussi été victime de deux interceptions.

Avec 31 secondes à faire au match, les Cardinals (3-7-1) se devaient de remonter le terrain pour l’emporter, mais Larry Fitzgerald a échappé le ballon. Le demi de coin D.J. Reed l’a récupéré et ramené pour un majeur.

Le quart-arrière de l’équipe perdante, Kyler Murray, a connu un bon match, complétant 72% de ses relais pour 150 verges et deux touchés. Il a également inscrit un autre majeur sur une course, lui qui a parcouru 67 verges avec le ballon entre les mains.

Derek Carr propulse les Raiders

À Oakland, le quart-arrière des Raiders Derek Carr a inscrit deux touchés et sa formation a battu les Bengals de Cincinnati 17 à 10.

Le pivot de 28 ans a lancé une passe de touché à l’ailier rapproché Foster Moreau et a lui-même couru avec le ballon derrière la ligne des buts pour son autre majeur. Le porteur de ballon des Raiders (6-4) Josh Jacob a amassé 112 verges en 23 courses.

Chez les pauvres Bengals (0-10), le quart Ryan Finley n’a réussi que 13 de ses 31 passes pour 115 verges et une interception. Le demi-offensif Joe Mixon a marqué l’unique touché des perdants.

Enfin, à Los Angeles, Malcolm Brown a marqué un touché sur une course de cinq verges en fin de rencontre pour assurer la victoire aux Rams (6-4), qui l’ont emporté 17 à 7 sur les Bears de Chicago (4-6). Todd Gurley II a aussi réussi un majeur par la course pour l’équipe locale. Tarik Cohen a marqué l’unique touché des Bears, sur une passe de 14 verges de Mitchell Trubisky.