TOPSHOT-FBL-EURO-2020-QUALIFIER-LUX-POR

Crédit : AFP

Soccer - Euro 2020

Le Portugal de Cristiano Ronaldo qualifié pour l'Euro 2020

AFP

Publié | Mis à jour

Deuxième du groupe B derrière l'Ukraine et contraint de gagner pour se qualifier, le Portugal a fait le travail une fois de plus grâce à «CR7» 164 sélections et 99 buts, un total qui le rapproche un peu plus du record mondial détenu par l'Iranien Ali Daei (109 buts).

Mais il aura fallu attendre la 39e minute pour que les Portugais ouvrent le score grâce à une belle frappe du milieu Bruno Fernandes, après un service parfait en profondeur de Bernardo Silva.

L'Euro 2020 sera présenté à TVA Sports, en juin et juillet.

Les coéquipiers de Ronaldo ont peiné à développer leur jeu lors de cette première période, contraints de composer avec une pelouse en piteux état et des joueurs luxembourgeois bien regroupés.

Les hommes de Luc Holtz ont offert une belle résistance et ont même multiplié des occasions mettant les Portugais sous pression.

Après la pause, les Lusitaniens sont revenus plus déterminés à creuser l'écart.

À l'image de Cristiano Ronaldo peu présent jusqu'alors, mais qui a fini par surgir dans les dernières minutes. Après une frappe à la 80e minute qui a frôlé le montant gauche, le quintuple Ballon d'Or a trouvé la faille à la 86e en reprenant juste devant la ligne un ballon mal repoussé par le gardien luxembourgeois, après une première reprise ratée de Diogo Jota.

Auteur d'un triplé jeudi dernier face à la Lituanie, Ronaldo, qui aura 35 ans en février prochain, devra encore attendre avant de franchir le cap symbolique des 100 buts internationaux. L'attaquant portugais avait inscrit son 700e but toutes compétitions confondues le 14 octobre dernier à Kiev face à l'Ukraine.

Mais l'essentiel est fait pour la star portugaise et les siens: le tenant sera bien présent l'an prochain pour défendre sa couronne continentale.

«Pas à 100%»

Ronaldo ne se trouve pas «à 100%» de sa forme depuis «trois semaines», a-t-il déclaré aux médias portugais.

"Je n'étais pas à 100% et je ne le suis toujours pas", a affirmé le capitaine de la Selecçao à l'issue du succès contre le Luxembourg.

«Ces trois dernières semaines, j'ai joué diminué» mais «quand il s'agit de me sacrifier pour mon club et pour la sélection, je le fais avec fierté car je sais qu'il y avait beaucoup d'enjeux», a expliqué le quintuple Ballon d'or.

«J'ai essayé d'aider la Juve même blessé», a-t-il ajouté rejetant toute polémique avec son entraîneur Maurizio Sarri.

Le week-end dernier, lors du match de Serie A remporté par la Vieille Dame face à l'AC Milan (1-0), l'Italien avait remplacé son attaquant vedette avant l'heure de jeu sous prétexte qu'il avait «un petit problème au genou».

La polémique a enflé quand les médias italiens ont révélé que le Portugais avait lâché quelques mots en direction du banc de touche en rentrant directement aux vestiaires avec un regard sombre quittant le stade quelques minutes avant le coup de sifflet final.

«Je n'aime pas être remplacé, personne n'aime», a-t-il dit.

Le joueur qui a inscrit dimanche son 99e but en sélection, un total qui le rapproche un peu plus du record mondial détenu par l'Iranien Ali Daei (109 buts), affirme qu'il franchira ce cap mythique «de manière naturelle».

«Tous les records doivent être battus et je vais battre ce record», a-t-il souligné.