LNH

À VOIR: une amende pour avoir frappé un gardien

Publié | Mis à jour

L’attaquant des Blues de St. Louis Oskar Sundqvist s’en est tiré à bon compte, car le service de la sécurité des joueurs de la Ligue nationale lui a simplement imposé une amende, dimanche, relativement à un geste commis la veille contre les Ducks d’Anaheim.

N’ayant donc pas été suspendu, le hockeyeur concerné devra renoncer à la somme de 7392,47$.

Au milieu de la deuxième période du match, le patineur fautif a frappé le gardien John Gibson au moment où il venait d’effectuer un court dégagement derrière son filet. Sundqvist a levé les patins pour heurter son vis-à-vis à la tête avec son bras droit. À la suite de la séquence, il a écopé de deux punitions mineures: l’une pour son coup et une autre pour avoir rudoyé Nicolas Deslauriers.

Le numéro 70 des Blues avait été suspendu une partie lors de la finale de la Coupe Stanley pour avoir frappé le défenseur des Bruins de Boston Matt Grzelcyk dans le dos.

Cette saison, le Suédois a totalisé 16 minutes de pénalité en 21 parties. St. Louis a encaissé un revers de 4 à 1, samedi.