NFL

Coup disgracieux: la carrière de l'agresseur en péril

TVA Sports et Agence QMI

Publié | Mis à jour

Myles Garrett, des Browns de Cleveland, est suspendu sans solde indéfiniment pour son geste à l’endroit du quart des Steelers de Pittsburgh, Mason Rudolph, pendant le match de jeudi.

Il ne jouera pas plus cette saison, ni en éliminatoires, et sa carrière pourrait même être en péril. C'est d'ailleurs le sujet d'ouverture du balado de Qub Radio «La Zone payante», vendredi. 

Alors que l’issue de la rencontre était déjà connue, Garrett a arraché le casque de Rudolph et l’a frappé directement à la tête avec la pièce d’équipement subtilisée.

Le circuit Goodell a annoncé dans un communiqué qu’elle suspendait aussi Larry Ogunjobi, des Browns, ainsi que Maurkice Pouncey, des Steelers. Les deux formations ont également écopé d’amendes de 250 000$.

Compte tenu de la gravité de son geste, Garrett devra rencontrer le commissaire de la NFL Roger Goodell, avant qu’une décision finale sur la longueur de sa sanction ne soit établie. Il devra également payer une amende dont le montant n’a pas été dévoilé.

De son côté, Pouncey devra rater trois rencontres et recevra aussi une amende. Le joueur de centre a notamment frappé Garrett à coups de poings et de pied afin de venger son coéquipier.

Pour sa part, Ogunjobi est suspendu une partie, et ce, pour avoir projeté un adversaire au sol lors de la mêlée qui a suivi. D’autres joueurs pourraient être punis dans cette affaire, alors que les bancs des deux équipes se sont vidés.

Les Browns ont honte

Cet événement a terni, voire gâché, la victoire de 21 à 7 des Browns, selon les joueurs de la formation de l’Ohio.

«J’ai l’impression que nous avons perdu», a dit le quart-arrière des Browns Baker Mayfield au réseau ESPN après l’affrontement.

«C’est inexcusable, a-t-il poursuivi. Nonobstant la rivalité, tu ne peux jamais faire ça. Ça met l’autre équipe en danger. C’est impardonnable. La réalité est qu’il sera suspendu. C’est inexcusable.»

Le receveur vedette Odell Beckham fils partageait l’avis de son pivot.

«C’est vraiment terrible, a-t-il confié au réseau NFL Network. C’est tout simplement dégueulasse.»

Quant à lui, Garrett n’a pas été très loquace après son geste. «J’ai fait une erreur, j’ai perdu mon sang-froid», s’est-il contenté de dire.

«J’ai honte, a quant à lui fait savoir l’entraîneur-chef des Browns, Freddie Kitchens, lors de son point de presse. Myles est aussi embarrassé. Ce n’est pas bon... Je n’ai jamais vu ça de ma vie».

Une absence de taille

La suspension de Garrett va sans doute faire mal à son équipe. Le joueur de deuxième année était en lice pour le titre de joueur défensif de l’année, lui qui avait déjà 10 sacs du quart en 2019.

Les Browns, qui ont un dossier de 4-6, venaient de remporter un deuxième match consécutif pour la première fois de leur saison. Disons que ce type d’événements vient faire oublier tout le positif de cette rencontre.