JiC

3SDL : s'inspirer de la maladie des parents

Publié | Mis à jour

Dans le cadre de la campagne Procure, qui sert à sensibiliser la population au cancer de la prostate et à son dépistage, l'un des ambassadeurs de la campagne, Jean-Charles Lajoie, a reçu à son émission les autres ambassadrices, les sœurs Dufour-Lapointe.

Touchées de près par la cause puisque leurs deux parents ont été victimes du cancer, Chloé, Justine et Maxim portent fièrement le nœud papillon associé à la campagne. Pour elles, l’important est de convaincre les hommes que le dépistage du cancer de la prostate peut sauver des vies, comme celle de leur père : «Plus on le prend tôt, plus on agit tôt.»

Autre passion, autre succès

Le trio est aussi à l’origine de la compagnie «Tissées serrées», qui a lancé la semaine dernière, sa nouvelle collection de vêtements sportifs hivernaux. Pour elles, se lancer dans le monde de la mode a toujours été un rêve qui dormait en parallèle du ski, mais qui aujourd’hui, est bel et bien une réalité : «C’est vraiment arrivé naturellement. On a toujours été aimé le fashion, on a toujours voulu sortir une ligne de vêtements.»

De retour en piste

La saison de la Coupe du monde de ski acrobatique débutera dans trois semaines à Ruka, en Finlande, pays où les Sœurs Dufour-Lapointe n’ont jamais connu énormément de succès. Toutefois, elles s’attendent à changer la donne : «On est d’autant plus excitées d’y aller parce qu’on est bombardées, sollicitées de tous bords tous côtés, mais quand on arrive en compétition, on est encore plus contentes de skier et on profite encore plus du moment. On a vraiment hâte de compétitionner, c’est ça qui nous manque ces temps-ci.»