Impact de Montréal

Thierry Henry «visait» Montréal

Publié | Mis à jour

L’embauche de Thierry Henry à titre de nouvel entraîneur-chef de l’Impact de Montréal résonne à travers le monde entier. Et de l’aveu même du président du Bleu-Blanc-Noir, Kevin Gilmore, ce serait le Français qui aurait approché l’équipe montréalaise.

L’homme de 42 ans avait ainsi Montréal dans sa mire après un premier séjour plutôt catastrophique avec l’AS Monaco, qui s’est terminé en janvier 2019.

«On venait tout juste de commencer à considérer notre entraîneur pour 2020, a souligné Gilmore, jeudi, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. C’était au tout début du processus où on s’est fait contacter pour nous informer que Thierry avait l’intention de revenir dans la MLS et que Montréal était un club qu’il visait.»

Après Marco Di Vaio, Alessandro Nesta, Didier Drogba, c’est un autre grand nom planétaire du soccer qui se joint au Bleu-Blanc-Noir.

«J’ai toujours l’approche qu’il faut penser grand, a continué Gilmore. [...] Il faut penser comme ça dans le domaine du sport quand on veut faire des grandes choses.»

Et si le processus d’embauche d’un nouvel entraîneur-chef s’était amorcé avec l’arrivée du nouveau directeur technique, Olivier Renard, c’est ce dernier qui a pris la décision d’embaucher Henry.

«Honnêtement, avant l’arrivée d’Olivier, on recevait beaucoup de messages de la part d’agents, de représentants, de personnes qui voulaient nous suggérer certaines personnes, a confié Gilmore. Avant son arrivée, la liste était non-officielle, car le processus n’était pas commencé encore. C’est vraiment une décision qui a été pris par lui en concert avec nous autres ici. Donc l’embauche de Thierry, c’est Olivier qui a pris la décision.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.