Sports aquatiques

Jennifer Abel et Meaghan Benfeito en route vers Tokyo

Publié | Mis à jour

Les plongeuses québécoises Jennifer Abel (3m, 3m synchro) et Meaghan Benfeito (10m, 10m synchro) sont au nombre des six plongeurs canadiens ayant obtenu leur présélection en vue de la Coupe du Monde FINA qui sera présentée à Tokyo, en avril 2020.

La nouvelle a été confirmée jeudi matin, lors d’un point de presse de Plongeon Canada, au centre-ville de Montréal.

Cette sélection préliminaire est une des étapes importantes dans la quête olympique des représentants canadiens puisque cette compétition sera déterminante dans la nomination subséquente des athlètes qui feront partie de l’équipe canadienne olympique, quelques mois plus tard, alors que se tiendront les Jeux olympiques dans la capitale du Japon. D’ailleurs, Abel et Benfeito se sont récemment rendues à Tokyo afin de se familiariser avec les installations qui accueilleront les athlètes de plongeon l’été prochain.

Outre ces deux vétéranes, les autres athlètes présélectionnés sont François Imbeau-Dulac (3m synchro), Mélissa Citrini-Beaulieu (3m synchro), Philippe Gagné (3m synchro) et l’Albertaine Caeli McKay (10m synchro)

Cap sur les J.O. de 2020

Tous ces plongeurs s’apprêtent à prendre la route pour la première étape des qualifications olympiques de 2020, soit les Championnats nationaux d’hiver à Saskatoon, du 12 au 15 décembre.

Outre les événements de Saskatoon et de Tokyo, les athlètes unifoliés pourront plonger devant les amateurs québécois puisque le retour de la Série mondiale de plongeon FINA a été confirmé, au Centre sportif du Parc olympique, du 28 février au 1er mars prochain. Les deux dernières étapes de qualifications possibles seront le Grand prix de plongeon FINA dans le cadre de la Coupe Canada, à Windsor, du 14 au 16 mai, sans oublier les Championnats nationaux d’été, qui devraient éventuellement avoir lieu en mai prochain.

Parallèlement à ces informations, Plongeon Canada a annoncé un partenariat financier avec le Groupe Brivia, afin de supporter financièrement cette quête des athlètes canadiens. C’est ainsi que le logo du «1 Square Phillips», un projet immobilier de cette entreprise, ornera les maillots des membres de l’équipe nationale.