Boxe

GYM revient en force au Centre Vidéotron

Publié | Mis à jour

Groupe Yvon Michel (GYM) présentera un gala de boxe pour la première fois au Centre Vidéotron depuis l’épisode dramatique concernant Adonis Stevenson.

GYM a décidé de mettre en vedette la championne du monde IBF des super mi-moyennes Marie-Ève Dicaire (16-0-0), qui défendra son titre face à la Vénézuélienne Ogleidis Suazez (29-3-1).

Pour le promoteur Yvon Michel, il était important de faire un gala dans la Vieille Capitale, malgré le dénouement tragique du dernier événement

«On y retourne en sachant qu’Adonis va bien, la victoire de Marie-Ève a été ombragée par ce qui est arrivé par Adonis, a expliqué Yvon Michel à l'émission «JiC». C’était important pour nous que le combat de Dicaire soit l’événement principal pour qu’elle vive le Centre Vidéotron de la bonne façon.»

De son côté, Dicaire n’est pas du tout inquiétée en vue de son combat et est prête à dominer son adversaire. 

«Je suis dans la meilleure forme de ma carrière, a-t-elle affirmé. J’ai dû puiser dans le plus profond de moi-même afin d’y arriver et ça en a valu la peine!»

Il s’agira également du combat le plus important de la carrière du Trifluvien Mikaël Zewski, qui croisera le fer avec le Mexicain Alejandro Davilo, invaincu en 21 combats.

«C’est un combat qui va me permettre de me séparer du peloton, de grimper dans le top 5 mondial et de peut-être avoir un combat contre le champion WBO des mi-moyens Terence Crawford.»

Désormais âgé de 30 ans, Zewski a mentionné qu’il n’a jamais été aussi prêt à se battre pour un titre mondial.

«Je me sens mieux, je suis plus expérimenté et mieux outillé. Je suis prêt pour ce type de défi, alors que ce n’était pas le cas quand j’avais 25 ans.»

Les invités de Jean-Charles Lajoie ont également débattu sur la durée des rounds lors des combats féminins, qui sont présentement de deux minutes.

À voir dans la vidéo ci-dessus.