Canadiens de Montréal

Pourquoi Nick Cousins en tirs de barrage?

Pourquoi Nick Cousins en tirs de barrage?

Renaud Lavoie

Publié 13 novembre
Mis à jour 13 novembre

Vous étiez plusieurs à vous poser des questions, voire à être en désaccord avec la décision de Claude Julien d’envoyer Nick Cousins en tirs de barrage mardi face aux Blue Jackets.

Comme si Claude Julien s’était dit qu’il voulait étirer le plaisir.

Dans la vidéo, ci-dessus, voyez les explications de Renaud Lavoie à «JiC».

La réalité est tout autre.

Jouer le livre

Il y a aussi une raison qui explique pourquoi Paul Byron est toujours un des trois premiers joueurs à s’élancer en tirs de barrage. C’est que statistiquement parlant, il est le meilleur de l’équipe, voir un des meilleurs de la LNH.

Mais revenons à Nick Cousins. Comment est-ce possible que Claude Julien qui a plus de 1200 matchs derrière le banc puisse penser à un joueur de soutien ? C’est qu’il est bon.

Blue Jackets c. Canadiens
Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

Depuis le début de sa carrière, il s’est présenté 21 fois en tirs de barrage, incluant celui d’hier et a marqué à sept occasions.

Ceci explique donc cela.

Paul Byron a donc été le premier joueur à affronter Elvis Merzlikins. Il n’a pas marqué et maintenant son taux de réussite est de 50%, soit dix buts en vingt occasions.

Le deuxième à avoir été envoyé dans la mêlée est Jonathan Drouin qui a maqué son septième but en 21 occasions en tirs de barrage pour un taux d’efficacité de 33%.

Exactement le même taux que celui de Nick Cousins. Alors. Est-ce que vous comprenez un peu plus la décision de Claude Julien ?

Parce que je suis convaincu que la plupart d’entre vous auraient souhaité voir Max Domi. La réalité c’est que le joueur de centre n’a pas marqué un seul but en tirs de barrage, et ce en quatre occasions en carrière.

Voici la liste des joueurs des Canadiens et le pourcentage d’efficacité en carrière en tirs de barrage, minimum de 10 tentatives :

  • Paul Byron 50%
  • Jonathan Drouin 33%
  • Nick Cousins 33%
  • Tomas Tatar 27 %
  • Brendan Gallagher 20%

Le reste des attaquants et des défenseurs de l’équipe n’ont jamais été en tirs de barrage plus de dix fois dans leur carrière :

  • Joël Armia 1/1
  • Artturi Lehkonen 0/2
  • Nick Suzuki 0/1
  • Ryan Poehling 1/1
  • Nate Thompson 0/1
  • Shea Weber 0/1
  • Jeff Petry 0/1