Canadiens de Montréal

De la discorde entre Bergevin et Julien?

Publié | Mis à jour

Est-ce qu’il y a de la discorde entre Marc Bergevin et Claude Julien?

C’est du moins l’hypothèse soulevée par Yvon Pedneault et Jean-Charles Lajoie à l’émission JiC, lundi. Voyez le segment «Le Temple de la renommée» dans la vidéo ci-dessus.

Selon eux, le directeur général et l’entraîneur-chef des Canadiens ne s’entendent pas sur le sort réservé aux jeunes joueurs de l’organisation, comme Ryan Poehling, Nick Suzuki, Jesperi Kotkaniemi et Cale Fleury. 

«J’ai l’impression que Bergevin veut garder Poehling, Suzuki, Kotkaniemi et Fleury à Montréal, mais que Julien trouve qu’il y en a au moins un de trop, a soutenu l’animateur de TVA Sports. J’ai l’impression qu’il y a un "clash" entre les deux hommes actuellement.»

«Dans son argumentaire, Claude doit dire : s’ils ne jouent pas souvent, ça sert à quoi de les garder ici? On ne serait pas mieux de les développer à Laval? C’est un argument qui se défend. On voit le "clash" de culture entre Julien et Bergevin.»

«Je suis d’accord avec toi, a répliqué l’expérimenté analyste. Il y a sûrement un point de discorde entre les deux et ils sont incapables d’en arriver à un compromis. Bergevin veut absolument faire jouer les jeunes joueurs de l’organisation parce qu’il croit que cette saison est la situation idéale pour le faire.»

«Très bonne décision de Claude Julien»

Par ailleurs, il y a deux semaines, Pedneault avait affirmé sur ce même plateau que Jonathan Drouin devrait jouer avec Phillip Danault et Brendan Gallagher.

Son souhait a été exaucé puisque les trois attaquants ont été réunis samedi dernier contre les Kings. Et ce devrait aussi être le cas mardi contre les Blue Jackets. De quoi le réjouir!

«Je crois que c’est une très bonne décision de Claude Julien. J’espère que ça va se poursuivre. Tous les ingrédients sont réunis pour composer un bon trio.»