Canadiens de Montréal

Une statistique déconcertante

Publié | Mis à jour

Les stratèges adverses prennent des notes. C’est désormais évident : la brigade défensive des Canadiens de Montréal est un arsenal redoutable.

Jusqu’ici dans la saison 2019-2020, les soldats de la ligne bleue ont fait scintiller la lumière rouge 13 fois en 17 rencontres. C’est 21,6% de la production totale de buts (60) de l’effectif.

Au cours des trois derniers duels, la statistique est déconcertante : sept des 11 buts du CH ont été l’œuvre de ses arrières. Statistiquement parlant, cette proportion est de 63,6%.

Victor Mete a inscrit deux buts contre les Bruins de Boston, mardi.

Shea Weber a compté deux buts contre les Kings de Los Angeles, samedi, après avoir noirci la colonne des buts deux jours plus tôt à Philadelphie.

Enfin avant l’affrontement de samedi, Ben Chiarot était sur une séquence productive de deux matchs.

Le capitaine Weber est-il surpris?

«Non, pas vraiment. Victor Mete a enfin débloqué!», nous a-t-il expliqué avec humour après la victoire de 3-2, samedi.

«Notre défense a été efficace. Toute la brigade défensive a élevé son jeu. Nous devrons continuer comme ça pour connaître du succès.»

Il manque à cette défense un gaucher habile pour son top 4, certes, mais il faut rendre à César ce qui lui appartient. Lorsque Shea Weber a fait secouer les cordages pour la deuxième fois du match en supériorité numérique face aux Kings, le Tricolore avait le noyau de défenseurs le plus productif du circuit Bettman.

Voyez le résumé du match Canadiens-Kings dans la vidéo principale, ci-dessus.