LNH

La LNH suspend Nick Foligno

Publié | Mis à jour

Le Département de la sécurité des joueurs de la Ligue nationale de hockey a décidé de suspendre l’attaquant des Blue Jackets de Columbus Nick Foligno pour trois parties, lundi.

Le patineur de 32 ans a reçu cette sanction pour avoir donné un coup de coude à la tête de l’attaquant de l’Avalanche du Colorado Pierre-Edouard Bellemare, samedi soir, lors d’une défaite de 4 à 2 de la formation de l’Ohio.

Le geste du capitaine des Jackets est survenu à la fin de la deuxième période, lorsque Foligno a servi une mise en échec à Bellemare au centre de la patinoire. L’attaquant de l’Avalanche n’est pas revenu au jeu en troisième période. Depuis, il suit le protocole des commotions cérébrales et il ratera l’affrontement des siens contre les Jets de Winnipeg, mardi.

Foligno a écopé d’une pénalité majeure et d’une inconduite de partie pour son geste.

Il s’agit d’une première suspension pour l’attaquant des Blue Jackets, lui qui évolue dans le circuit Bettman depuis la campagne 2007-2008.

«Lors de mes 13 ans que j’ai joué, je n’ai jamais été dans cette situation auparavant. Tu ne veux jamais blesser quelqu’un. Je pense que mon historique parle de lui-même. Je ne voudrais jamais blesser quelqu’un de façon intentionnelle», avait dit l’ailier gauche au site internet de son organisation après le match contre l’Avalanche.

En vertu de sa suspension, Foligno sera privé d’un peu plus de 200 000$ en salaire. Il ratera les affrontements contre le Canadien de Montréal (mardi), les Blues de St. Louis (vendredi) et encore le Tricolore (le 19 novembre).

L’ancien choix de première ronde (28e au total) des Sénateurs d’Ottawa en 2006 a amassé un but et six mentions d’aide pour sept points en 17 parties en 2019-2020.