Quebec

Crédit : Stevens LeBlanc/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Patrick Roy fulmine en point de presse

Publié | Mis à jour

Patrick Roy n’entendait pas à rire, mais vraiment pas, après le revers de 3-1 encaissé aux mains de l’Armada sur la glace du Centre Vidéotron, vendredi soir.

«Nos partisans méritent pas mal mieux que ce qu’on leur offre. Il va falloir que les gars réalisent que quand on est à la maison, il faut jouer du meilleur hockey. C’est inacceptable le type de hockey qu’on a joué ici ce soir», a fulminé le grand patron des Remparts en point de presse.

Les entraîneurs se montrent souvent réticents à pointer publiquement leurs joueurs à la suite d’une contre-performance. L’ancien gardien étoile a déchiré à deux mains ce code pour expliquer cette sixième défaite en neuf sorties devant les amateurs de Québec.

«C’est à Dubé, Bibeau, Gagnon, St-Laurent, Caron, Kielb de trainer cette équipe-là, peu importe qui va se greffer. Soyons honnête, quand j’ai mis [Hugo] Audette avec [Yu] Sato et [Xavier] Fillion, ils ont dominé. Pourquoi? Parce qu’ils ont travaillé [...] Tantôt, quand on va avoir tout le monde, il y a des gars qui vont être malheureux», a soufflé Roy.

Thomas Caron a été le seul buteur des locaux pendant que Miguël Tourigny, Stéphane Huard et Benjamin Corbeil (filet désert) animaient l’offensive de l’Armada. Le combat entre Jacob Melanson et Nicholas Blagden en fin de première période a insufflé une dose d’énergie sur le banc des visiteurs, estimait le pilote Bruce Richardson dont la troupe jouera de nouveau samedi et dimanche.

«Ça nous a donné du momentum et les gars se sont nourris de ça. De partir avec une victoire dans un trois en trois, ça bâtit le momentum pour la fin de semaine.»

Toujours ennuyé par des symptômes reliés à sa commotion cérébrale, l’attaquant Andrew Coxhead n’a finalement pas pris part au match chez les Remparts au lendemain de l’entraînement où il portait un chandail régulier. Coach Roy a toutefois assuré que le cas du vétéran n’avait pas régressé dans son processus de retour au jeu.