Crédit : AFP

LNH

Le Lightning sort vainqueur en Suède

Publié | Mis à jour

Le Lightning de Tampa Bay n’a pas semblé dépaysé en Suède et a gagné le premier match de sa série aller-retour face aux Sabres de Buffalo par la marque de 3 à 2, vendredi, au Ericsson Globe Arena de Stockholm.

Ce duel, présenté dans le cadre de la Série globale 2019 de la Ligue nationale de hockey (LNH), était le premier depuis 2017 dans ce pays scandinave. Avant la mise en jeu initiale, l’hymne national du pays a retenti dans l’amphithéâtre, au grand plaisir des Suédois sur la patinoire.

«C’était probablement l’un des moments les plus spéciaux que j’ai vécu en tant que joueur de hockey, a mentionné Victor Hedman après la rencontre sur le compte Twitter du Lightning. Je me suis concentré sur le drapeau et j’ai tenté de ne pas être trop gagné par l’émotion.»

Nikita Kucherov a ouvert la marque à la troisième minute du premier engagement, imité en fin de période par Alex Killorn. Sur le but de ce dernier, Hedman, grand favori de la foule, a obtenu une mention d’aide. Le défenseur, natif d’Ornskoldsvik, une ville située à environ six heures de route de Stockholm, a passé pas moins de 25 min 47 s sur la glace, devant famille et amis.

L’autre but des «Bolts» est venu de la palette du Québécois Yanni Gourde.

Sam Reinhart a été le seul à répliquer du côté des Sabres: d’abord grâce à une déviation d’une frappe de Rasmus Ristolainen, puis à l'aide d’un tir précis dans le haut du filet d’Andrei Vasilevskiy. Les Sabres ont toutefois subi un quatrième revers consécutif.

«On a joué de la façon dont on voulait, a dit Reinhart au quotidien "Buffalo News”. Il y a quelques moments où notre tempo a ralenti et on devenait déconnecté. Ça leur a donné des opportunités. Lorsqu’on se supportait, on arrivait à créer de bonnes chances de marquer.»

L’attaquant Vladimir Sobotka a dû quitter la rencontre en première période suite à un contact avec Kucherov. Le joueur russe a sorti la hanche en plein milieu de la glace face à Sobotka, qui a atterri le dos contre la glace. L’entraîneur Ralph Krueger a confirmé que son joueur serait absent pour le duel retour de samedi et qu’il sera évalué une fois que l’organisation aura regagné Buffalo, lundi.

Les deux clubs croiseront donc le fer à nouveau, samedi, encore une fois à Stockholm.