HKN-SPO-BOSTON-BRUINS-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS---GAME-SIX

Crédit : AFP

LNH

Du grand Frederik Andersen

Publié | Mis à jour

Le mois de novembre est commencé depuis quelques jours seulement, mais il semble avoir un effet bénéfique sur le gardien des Maple Leafs de Toronto Frederik Andersen.

En trois matchs depuis le début du mois des morts, l’athlète de 30 ans a maintenu un taux d’efficacité égal ou supérieur à ,925. Des performances qui ont permis à la formation torontoise d’aller chercher trois gains.

La plus récente performance d’Andersen a permis aux siens de vaincre les Goldens Knights de Vegas 2 à 1 en prolongation, jeudi soir. Lors de cet affrontement, il a repoussé 37 des rondelles dirigées sur son filet.

«J’ai certainement l’impression que la rondelle me suit un petit peu présentement, a exprimé l’homme masqué de l’heure au réseau Sportsnet, après sa performance contre les Knights. Ça donne de très bonnes sensations.»

Humble comme à son habitude, Andersen n’a pas élaboré davantage sur ses récents succès, mais ses coéquipiers n’ont pas tari d’éloges.

«C’était de loin notre meilleur joueur sur la glace, a dit l’attaquant Auston Matthews.

«Quelle soirée de la part de Fred», a quant à lui dit John Tavares, ajoutant que son coéquipier méritait de recevoir des trois étoiles du match.

Scénario connu

De son côté, l’entraîneur-chef des Maple Leafs, Mike Babcock voit une tendance propre aux performances de son gardien, lui qui le côtoie depuis la campagne 2016-2017.

«Il est de mieux en mieux. Comme chaque année, il semble passer à travers le mois d’octobre et il passe ensuite à la vitesse supérieure, a affirmé le pilote de 56 ans. Il se sent bien. C’est un joueur très important pour nous, un excellent leader. Nous avons besoin qu’il fasse les gros arrêts.»

Pendant la suite de novembre, les Leafs disputeront 8 de leurs 11 matchs sur les patinoires adverses. Certains pourraient voir cette situation comme un désavantage, mais pas Andersen.

«Nous avons beaucoup de matchs à l'étranger qui s’en viennent. Espérons que nous pouvons continuer de construire sur ça [leurs récentes performances] et de nous solidifier comme groupe», a dit l’homme masqué au site internet du circuit Bettman.