Football universitaire RSEQ

Six footballeurs à surveiller à la Coupe Dunsmore

Publié | Mis à jour

Pour une septième année consécutive, les Carabins de l’Université de Montréal et le Rouge et Or de l’Université Laval s’affronteront pour les grands honneurs du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

Lors des six dernières présentations de cette désormais classique de la Coupe Dunsmore, cinq de ces duels se sont conclus par un écart de trois points ou moins. Dans ce contexte, un seul jeu individuel peut faire la différence entre une victoire et une défaite.

Voici trois joueurs de chaque équipe qui pourraient réaliser ce jeu si important :

-Carl Chabot, spécialiste des retours de botté

Mesurant 5 pi et 7 po, le petit spécialiste des retours de botté des Carabins a démontré de très belles choses au cours de sa première campagne universitaire. Celui qui évolue comme receveur de passes en attaque est passé bien proche de s’échapper à de nombreuses reprises lorsqu’il ramenait les offrandes des botteurs adverses. Son passé de porteur de ballon fait de lui un élément extrêmement dangereux quand il a le précieux objet entre les mains.

-David Côté, botteur

Les botteurs auront inévitablement un rôle prédominant sur le résultat de cette partie et l’Université Laval possède le meilleur du RSEQ. En huit rencontres de saison régulière, David Côté a totalisé 102 points, soit 40 de plus que son plus proche poursuivant. Il a réussi 24 de ses 29 tentatives de placement et n’a jamais raté un converti d’un point. L’athlète de 22 ans a également l’expérience d’un match aussi important, lui qui a disputé les deux dernières finales de la coupe Dunsmore.

-Christian Dallaire, receveur de passes

Le joueur du Rouge et Or a connu son meilleur match de la campagne contre les Stingers de Concordia, la semaine dernière, dans le cadre des demi-finales. Christian Dallaire a attrapé trois passes pour 81 verges de gains et deux touchés. Il tentera de répéter l’exploit contre ses rivaux de Montréal.

-Ryth-Jean Giraud, porteur de ballon

Absent de la demi-finale contre McGill, Ryth-Jean Giraud devrait être reposé et en grande forme pour le dernier duel de la division québécoise en 2019. Lors du premier affrontement contre Laval, le demi offensif des Carabins avait parcouru 139 verges en 21 courses au CEPSUM. Il avait cependant été neutralisé au PEPS, lui qui avait couru neuf fois pour 35 verges.

-Jean-Sébastien Bélisle, demi défensif

Cette saison, le finissant de l’Université de Montréal a réalisé deux interceptions en saison régulière et a ajouté un larcin en éliminatoires. Il a également réussi 31,5 plaqués, dont 28 en solo, en neuf parties. Considérant que les revirements seront probablement ce qui dictera le résultat du match, la présence de Jean-Sébastien Bélisle est un plus pour les Bleus.

-Adam Auclair, secondeur

On ne peut pas passer à côté d’Adam Auclair si l’on regarde la défensive du Rouge et Or; il en est le cœur et l’âme. Le footballeur de 23 ans a été dominant en 2019, finissant sa saison avec 45 plaqués, dont 35 en solo. Une statistique qui le place au sommet du RSEQ. Il a aussi rabattu trois fois le quart-arrière adverse au sol. En trois finales de la coupe Dunsmore, il a effectué 16 plaqués et a surtout inscrit l’unique touché du dernier affrontement pour les grands honneurs.

-La Coupe Dunsmore sera diffusée sur les ondes de la chaîne TVA Sports samedi, avec une émission d’avant-match à 13 h 30.