HKN-HKO-SPO-MONTREAL-CANADIENS-V-BUFFALO-SABRES

Crédit : AFP

LNH

L’air scandinave pour inspirer les Sabres

Publié | Mis à jour

Le voyage en Suède des Sabres de Buffalo permet à plusieurs Européens de renouer avec leur famille, ce qu’ils n’ont habituellement pas la chance de faire pendant la saison régulière.

L’excitation est grande au cours de ce séjour en Scandinavie et les joueurs non suédois profitent de l’énergie dans l’air que les gens de ce pays leur transmettent.

«Ils ont raison d’être excités, a mentionné l’attaquant Jeff Skinner après l’entraînement de mercredi, au quotidien “Buffalo News”. On a beaucoup de Suédois et on pourra se nourrir de leur énergie. Ce sera une soirée très amusante pour nous et vraiment spéciale pour eux.»

La formation de Ralph Krueger compte six joueurs issus de la Suède, dont le jeune prodige Rasmus Dahlin.

«Il avait l’air d’avoir plus d’élan aujourd’hui, a dit Casey Mittelstadt, le co-chambreur de Dahlin. C’est drôle, je ne l’ai pas vu beaucoup depuis lundi. Il parcourt la ville avec sa famille et sa copine. On a tous la chance de retourner à la maison au Canada et aux États-Unis, et ça devient naturel pour nous. Maintenant, ce sont eux [les Suédois] qui ont cette opportunité.»

Cette année, les Sabres sont portés par les performances de leurs gardiens Carter Hutton et Linus Ullmark, mais aussi par les efforts offensifs de Dahlin, qui s’impose tranquillement comme le numéro 1 chez les arrières de son club. Le Suédois compte 11 points en 15 rencontres et joue un peu plus de 19 minutes en moyenne par rencontre.

Des raisons d’être heureux

Au-delà du rendez-vous européen, les joueurs de Buffalo peuvent aussi être emballés par leur début de saison. Ils revendiquent actuellement le quatrième rang de l’Association de l’Est de la Ligue nationale de hockey, un endroit où peu de gens les voyaient en début de campagne.

En Suède, les Sabres tenteront de mettre fin à une série de trois revers, devant une équipe du Lightning de Tampa Bay qui déçoit beaucoup après 13 rencontres. Les hommes de Jon Cooper sont au 11e rang de l’Est et semblent encore sonnés de leur élimination hâtive du printemps dernier.

Les deux équipes s’affronteront vendredi et samedi au Ericsson Globe Arena de Stockholm. Les rencontres auront lieu en après-midi pour les amateurs de l’Amérique du Nord.

Pour l’heure, les joueurs des Sabres, tout comme ceux du Lightning, séjournent au célèbre Grand Hotel de Stockholm. Cet établissement est notamment reconnu pour être l’un des endroits où les prix Nobel sont distribués.