Victor Hedman

Photo : Victor Hedman Crédit : AFP

LNH

Victor Hedman retourne dans son pays l'instant de deux matchs

Publié | Mis à jour

La Suède accueille des touristes pour le moins inhabituels cette semaine, puisque le Lightning de Tampa Bay et les Sabres de Buffalo croiseront le fer à Stockholm, vendredi et samedi.

Les joueurs des deux équipes sont d’ailleurs heureux de faire connaissance avec de nouveaux partisans.

Le pays scandinave sera le théâtre de matchs du calendrier régulier de la Ligue nationale (LNH) pour la première fois depuis 2017 et l’enthousiasme du public local est indéniable. Les amateurs de hockey trépignent d’impatience à l’idée d’applaudir leurs compatriotes Victor Hedman (Lightning) et Rasmus Dahlin (Sabres), ainsi que certains joueurs d’élite bien connus.

«Beaucoup n’ont jamais assisté à une partie de la LNH en direct, a déclaré au site NHL.com l’animatrice Marie Lehmann, qui travaille à la chaîne de télévision suédoise SVT. C’est une histoire importante. Pour eux, c’est l’occasion de regarder un match de la LNH sur place, ce qui est immense.»

Quant aux joueurs, ils ont pu établir un contact amical avec leurs admirateurs, dont plusieurs adolescents. Malgré la barrière linguistique que quelques hockeyeurs tentent de briser en apprenant des mots en suédois, la communication avec les jeunes partisans sur place semble bonne.

«C’est là que nous voyons à quel point le hockey entre dans leurs maisons. Ce sont des jeunes, mais ils suivent déjà les activités de la ligue. Ils nous ont reconnus tout de suite et c’est plaisant. Il est agréable d’obtenir un tel soutien et de pouvoir redonner à la jeunesse en retour», a expliqué le défenseur du Lightning Ryan McDonagh.

«Ils connaissent le nom des joueurs, où les équipes évoluent, les stratégies et tout», a ajouté Lehmann.

Bien en vue

Du côté des Sabres, les athlètes ont pu se familiariser avec les lieux et même s’ils n’évoluent pas en Europe, ils demeurent des personnalités publiques. Le capitaine Jack Eichel l’a constaté quand il a été abordé par des jeunes à l’intérieur d’un centre commercial.

«C’est un marché de hockey. Nous sommes dans la capitale de la Suède. Il suffit aussi de penser à tous les bons joueurs de ce pays ayant accédé à la LNH. Ce sport est populaire ici et c’est bon pour notre ligue», a-t-il dit.

Son vis-à-vis du Lightning, Steven Stamkos, est du même avis.

«Nous avons l’un des meilleurs Suédois [Hedman] et il y en a de très bons à Buffalo. Mais ici, on parle de vrais partisans de la LNH qui veulent aussi voir à l’œuvre [Nikita] Kucherov et [Brayden] Point, tout comme les autres bons joueurs. On le sent.»