LNH

«Je doute que Galchenyuk reste»

Publié | Mis à jour

Alex Galchenyuk joue présentement pour son prochain contrat, le premier qu’il pourrait parapher à titre de joueur autonome sans compensation.

À voir dans la vidéo, ci-dessus : Domi-Galchenyuk, «la meilleure transaction de Marc Bergevin».

L’attaquant des Penguins de Pittsburgh endossera-t-il l’uniforme d’une quatrième formation dans la LNH en 2020-2021?

C’est l’avis du journaliste Josh Yohe, qui est attitré à couverture de l’équipe pour le site The Athletic.

«Je doute que Galchenyuk reste, mais on ne sait jamais», a-t-il laissé savoir en réponse à la question d’un internaute.

«S'il a une mauvaise année, je doute qu'ils veuillent le payer. S'il connait une grosse saison, son étiquette de prix va probablement (le sortir de Pittsburgh).»

Seulement trois points

Lundi soir, face aux Bruins de Boston, Galchenyuk a récolté une aide pour mettre fin à une panne de quatre matchs.

L’ancien choix de premier tour des Canadiens de Montréal n’a que trois points en six rencontres depuis le début de la saison. Deux de ses trois aides ont été amassées face aux Blue Jackets de Columbus, le 5 octobre.

L’Américain de 25 ans empochera 4,9 millions $ d’ici la fin de la présente campagne, dernière année au pacte de trois ans et 14,7 millions $ que lui avait consenti le directeur général du Tricolore, Marc Bergevin, en juillet 2017.

Ce dernier l’avait échangé aux Coyotes de l’Arizona le 15 juin 2018 en retour de l’attaquant Max Domi. Avec cette formation, le produit du Sting de Sarnia a marqué 19 buts et ajouté 22 aides. Son cumulatif de 41 points était alors son pire total depuis la saison 2013-2014, sa deuxième dans le circuit Bettman.

Il s’est joint aux Penguins l’été dernier dans une transaction qui impliquait l’ailier Phil Kessel, auteur de 10 points en 15 rencontres avec sa nouvelle formation.