Canadiens de Montréal

Deux décisions payantes de Claude Julien

Publié | Mis à jour

Si les Canadiens sont venus à bout des Bruins mardi soir à Montréal, c’est en grande partie grâce à Claude Julien.

C’est du moins l’opinion exprimée par Jean-Charles Lajoie à son émission quotidienne JiC, mercredi, au lendemain de la victoire de 5-4 contre les éternels rivaux de Boston.

L’animateur de TVA Sports a beaucoup apprécié le travail de l’entraîneur-chef du CH derrière le banc contre son ancienne équipe.

Il lui a attribué une note de 4 sur 5 dans son bulletin de match (à voir dans la vidéo ci-dessus), notamment en raison de son choix de jumeler Victor Mete à Jeff Petry et de mettre ensemble Shea Weber et Ben Chiarot.

Il s’agit selon lui de «la meilleure décision de Julien jusqu’ici cette saison». «Bravo! J’ai été agréablement surpris et très heureux», a-t-il ajouté.

De plus, à son avis, «le fait d’avoir contesté le but de Charlie Coyle a sauvé le match à la faveur de ses joueurs, qui méritaient la victoire autant que lui».

L’histoire se répète pour Price...

Par ailleurs, «JiC» a été très critique à l’endroit de Carey Price, lui octroyant une faible note d’une étoile et demie.

Pour la huitième fois en 12 départs cette saison, le gardien du CH a accordé au moins trois buts à l’adversaire. C’était une fois de trop au goût de l’animateur de TVA Sports.

«Sur les quatre buts qu’il a concédés, trois étaient des sapins : deux gros et un petit, a-t-il soutenu. Il a failli coûter le match aux siens.»

«Ça ne se dément pas, les mois d’octobre et de novembre sont toujours pour Price sous le signe de l’irrégularité et du manque de contrôle. Il faut qu’on lui trouve un adjoint solide pour lui enlever un peu de chaleur, particulièrement en octobre et en novembre.»