LNH

«C’est de la foutaise» - Jonathan Quick

Publié | Mis à jour

La saison dernière a été des plus difficiles chez les Kings de Los Angeles et celle qui s’est amorcée au début octobre n’est guère plus agréable jusqu’ici, au grand mécontentement des joueurs de l’équipe.

À en juger par la réaction de quelques-uns d’entre eux, tous en ont assez de perdre, d’autant plus que certains ont été habitués à beaucoup mieux. Après les conquêtes de la coupe Stanley de 2012 et 2014, la formation californienne n’a jamais pu reprendre son trône. En 2018-2019, elle a d’ailleurs conclu dans la cave de l’Association de l’Ouest.

Elle s’y trouve encore cet automne en vertu de seulement cinq gains en 15 sorties. La colère gronde à l’intérieur du vestiaire et les journalistes ont pu le constater après une défaite de 3 à 1 face aux Maple Leafs de Toronto, mardi soir. (à voir dans la vidéo ci-dessus)

«C’est inapproprié de dire que c’est plus dur à accepter pour les vétérans; ça concerne tout le monde. On veut gagner, chaque joueur le souhaite. Quand vous, les médias, parlez des jeunes, puis des gars d’expérience, c’est de la foutaise. Nous formons une équipe, on est tous ensemble. Personne n’est ici pour perdre», a déclaré le gardien Jonathan Quick par le biais de propos rapportés par le magazine «The Hockey News».

Son coéquipier Anze Kopitar est également fatigué d’expliquer les nombreuses défaites de son club soir après soir.

«C’est frustrant, mais les choses sont ainsi. Nous devons jouer et les pointages montrent que nous sommes proches, plus que le classement ne l’affiche. Il nous faut offrir un effort collectif de 60 minutes et non pas de 49-50. Effectivement, les 10 autres minutes nous font habituellement mal.»

Continuer de travailler

La recette miracle n’existe pas pour la troupe de l’entraîneur-chef Todd McLellan.

«On doit regarder ça un match à la fois. C’est la seule approche possible. J’ai été chanceux d’évoluer longtemps dans la Ligue nationale et je peux dire que si vous regardez trop loin en avant de vous, bien, vous êtes cuit», a affirmé Quick.

Avant de s’arrêter au Centre Bell pour y affronter le Canadien de Montréal, samedi, les Kings visiteront les Sénateurs d’Ottawa, jeudi.