LNH

David Pastrnak, le vol du repêchage de 2014

David Pastrnak, le vol du repêchage de 2014

Félix Séguin

Publié 05 novembre
Mis à jour 05 novembre

Les Bruins de Boston ont réalisé un coup de maître en 2014 en choisissant l'attaquant David Pastrnak lors du premier tour du repêchage de la LNH, au 25e rang au total.

Les trois premiers joueurs choisis avaient été Aaron Ekblad (Floride), Sam Reinhart (Buffalo) et Leon Draisaitl (Edmonton).

Parmi tous les joueurs issus de cette séance de sélection, Pastrnak est celui qui a marqué le plus de buts et il est deuxième pour les points derrière Draisaitl.

Mais comment Pastrnak a-t-il pu glisser au 25e rang?

Peut-être que son physique a fait reculer certaines équipes. En 2014, le joueur originaire de la République tchèque mesurait 6 pieds, mais il ne pesait que 167 livres. Il fait maintenant osciller le pèse-personne à 194 livres.

Il n’y a aucun doute, Pastrnak est le vol du repêchage de 2014.

Dans la LAH pour commencer

Lorsque Pastrnak a participé à son premier camp d’entraînement avec les Bruins en 2014, il avait 18 ans et son entraîneur-chef était Claude Julien.

Julien et les membres son équipe avaient pris la décision d’envoyer Pastrnak dans la Ligue américaine pour amorcer la saison.

Pastrnak a joué 25 matchs avec le club-école des Bruins entre le mois d’octobre et novembre. Lors de son passage dans la Ligue américaine, il a récolté 28 points.

Les Bruins l’ont rappelé le 24 novembre cette année-là. Il a joué cinq matchs dans la LNH puis il a été prêté à l’équipe nationale tchèque afin qu’il participe au Championnat du monde de hockey junior.

Pastrnak est revenu avec les Bruins le 8 janvier. Il a complété la saison à Boston avec 10 buts et 27 points.

La saison suivante à 19 ans, Pastrnak a commencé l’année dans la Ligue nationale. Après avoir disputé les dix premiers matchs, il s’est blessé et il a raté les 21 parties suivantes. Lorsqu’il a recouvré la santé, Pastrnak a de nouveau été prêté à son équipe nationale junior. Il a fini la saison à Boston avec 26 points en 51 rencontres.

C’est vraiment à sa troisième année dans le circuit Bettman que nous avons assisté à son éclosion. Cette saison-là, en 2016-17, Pastrnak a marqué 34 buts. Depuis, il a enchaîné deux autres saisons de 30 buts et il pourrait faire encore mieux cette année.

Bref, la morale de l’histoire, selon moi, est la suivante. Avec Pastrnak, les Bruins ont misé sur la patience et le développement de leur jeune joueur. Les résultats sont probants.

Le premier depuis Cam Neely?

C’est arrivé seulement 11 fois dans l’histoire des Bruins de Boston qu’un joueur ait inscrit 50 buts en une saison.

La dernière fois, c’est Cam Neely en 1993-94. Outre Neely (3 fois), Phil Esposito (5 fois), Rick Middleton (1 fois), Johnny Bucyk (1 fois) et Ken Hodge (1 fois) ont aussi marqué 50 buts dans l’uniforme des Bruins.

Il est fort logique de penser que David Pastrnak pourrait un jour réaliser l’exploit. Peut-être cette année? Qui sait?