Canadiens de Montréal

Alex Belzile ne le prend pas mal

Publié | Mis à jour

Pas question pour Alex Belzile de quitter Montréal et de demander une transaction. L’attaquant du Rocket se plait dans le giron des Canadiens et fait en sorte d’être prêt à se faire rappeler par le grand club.

«Je montre à tous les jours que je suis un passionné, a lancé le meilleur pointeur du club-école du Tricolore à l’émission «JiC». Je contrôle ce que peux contrôler et ne vous inquiètez pas, je me plais avec le CH!»

Alors que plusieurs espéraient voir le Québécois de 28 ans disputer un premier match dans le circuit Bettman à la suite de la blessure de Jesperi Kotkaniemi, l’organisation a plutôt fait confiance à Ryan Poehling.

Si vous croyez que cela a découragé Belzile, détrompez-vous.

«Je ne suis pas du tout déçu de ne pas avoir été rappelé. À 28 ans, tu comprends comment ça se passe. Je ne suis pas dans la même chaise que Poehling, a-t-il expliqué. Il est promis à une belle carrière dans la LNH, alors j’étais vraiment content pour lui.»

Prêt à tout pour s’améliorer

Belzile a connu un début de saison du tonerre à Laval avec une récolte de neuf points en 13 matchs. Ce dernier estime que les conseils de l’entraîneur Joël Bouchard y sont pour quelque chose.

«D’avoir un entraîneur motivé comme Joël, ça ne peut être que bon pour toi. Il m’a donné une vraie chance. Malgré mon âge avancé, je demeure en apprentissage et je continue à écouter avec les oreilles ouvertes.»

Des fleurs pour un espoir

L’attaquant du Rocket a par ailleurs profité de son entrevue à TVA Sports pour complimenter  le gardien de but de 20 ans Cayden Primeau.

«C’est un très bon gardien, il est très calme et nous amène une belle confiance. C’est rare que tu le vois hors de sa position. Il a un excellent potentiel, mais il faut lui laisser le temps de se développer.»