Montreal Canadiens v Vegas Golden Knights

Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Un voyage satisfaisant

Publié | Mis à jour

Un gain convaincant à Glendale, une victoire de caractère à Vegas et une panne d’énergie à Dallas. Malgré ce dernier faux pas face aux Stars, le Canadien rentrait la tête haute de ce périple de trois rencontres.

Claude Julien avait établi un objectif à la veille de ce premier match en Arizona.

«Il faut gagner des séries de deux matchs en deux soirs, pas juste se contenter d’une victoire, mais réussir à coller deux victoires d’affilée.»

À ce sujet, le CH a atteint son but avec des triomphes de 4 à 1 face aux Coyotes et de 5 à 4 en prolongation face aux Golden Knights. Pour une troisième fois cette saison, le Tricolore jouait une série de deux matchs en deux soirs. C’était la première fois que l’équipe en ressortait avec quatre points.

Avant ça, il y avait eu des récoltes assez minces d’un point (défaite en prolongation contre les Sabres à Buffalo et revers contre les Red Wings à Montréal) et de deux points (victoire contre les Blues à St. Louis et défaite face au Wild à St. Paul).

«Nous avons connu un très bon voyage, a affirmé le défenseur Ben Chiarot quelques minutes après le revers de 4 à 1 face aux Stars à Dallas. Une récolte de 4 points sur une possibilité de 6 sur la route. Nous avons remporté deux victoires en autant de soirs, dont l’une dans un édifice hostile à Vegas. Je pense qu’on pourra se servir de ce voyage dans l’avenir pour se convaincre que c’est le genre de chose qu’on peut réaliser. Pouvoir gagner ce genre de match, contre une équipe qui était bien reposée, c’est le signe d’une bonne équipe.»

Bon, mais pas excellent

Brendan Gallagher apportait une perspective un peu différente de celle de son coéquipier. Il avait sur le cœur la dernière sortie des siens.

«Nous savions que ce serait un voyage difficile, a rappelé le numéro 11. C’est une occasion qu’on ne pouvait laisser passer. Toutes les équipes sont en quête de points. Je sais qu’il est tôt dans la saison, mais on ne peut laisser aucun point sur la table. On est bien placés pour le savoir, on a raté les séries par tellement peu l’an dernier. On pouvait transformer un bon voyage en un excellent voyage.»

«Il y a beaucoup de caractère au sein de cette équipe, a-t-il poursuivi. Sur la route, il faut jouer de façon intelligente, limiter les occasions de marquer de l’adversaire. Éviter que la foule se mette de la partie.»

Quand Gallagher parle de caractère, le CH a démontré cette qualité face aux Golden Knights.

Malgré un retard de 4 à 2 en troisième période, la bande à Shea Weber a trouvé une façon d’oublier la fatigue et de renverser l’une des bonnes formations de la LNH. Il s’agissait d’un signe très encourageant.