LHJMQ

Bibeau sauve la mise à Gatineau

Publié | Mis à jour

Ç’aura pris sept avantages numériques aux Remparts de Québec avant qu’ils en profitent face aux Olympiques à Gatineau, mais ils l’ont fait quand ça comptait, en prolongation. Un but de Félix Bibeau a permis aux Diables rouges de rentrer à Québec avec une victoire de 2-1 en poche, samedi soir.

Le capitaine des Remparts a joué les héros en tout début de période supplémentaire pendant que Chris McQuaid, chassé pour un double-échec porté à l’endroit de Nicolas Savoie en toute fin de troisième, réfléchissait au banc des pénalités.

Les Olympiques avaient ouvert la marque en première période, gracieuseté de Métis Roelens, mais les Remparts étaient parvenus à créer l’égalité au troisième tiers grâce à Gabriel Montreuil qui s’était amené à deux contre un avec Jacob Melanson après que ce dernier ait soutiré la rondelle à Evgenii Kashnikov à sa ligne bleue.

À son troisième départ de la saison, le jeune Emerik Despatie, natif de l’Outaouais, a été solide devant la cage des Diables rouges, réalisant 20 arrêts pour récolter sa troisième victoire en autant de sorties cette saison.

«J’ai adoré notre match. On a joué du très bon hockey, et leur gardien a été très bon. J’aurais peut-être aimé qu’on prenne des lancers de meilleures qualités, mais défensivement on n’a pas donné grand-chose, et, quand on l’a fait, Emerik a été bon. Je suis content pour lui. C’était un premier match chez lui, et il a bien répondu», a mentionné Roy après le match.

Voyage satisfaisant

La troupe de Patrick Roy est donc rentrée à la maison, tard samedi soir, avec quatre points en banque sur la possibilité de six qu’offrait ce dernier voyage de trois matchs en quatre soirs dans l’ouest de la province.

Une récolte satisfaisante pour l’entraineur qui devait composer avec l’absence de six réguliers soit Andrew Coxhead, James Malatesta, Aleksei Sergeev, Édouard Cournoyer, Nathan Gaucher et Xavier Fillion.

«J’ai été content de pouvoir donner de la glace à des gars comme Jacob Melanson, Gabriel Montreuil, Hugo Audette, Romain Rodzinski, Loick Bégin et Daryk Plouffe-Dubé. Ça représente beaucoup dans le cheminement et la progression de ces joueurs.»