Canadiens de Montréal

«Le Canadien l’a signé à rabais»

Publié | Mis à jour

Tout le monde est unanime : Phillip Danault est un élément clé chez le Tricolore. Pour Michel Bergeron, le plus impressionnant demeure le salaire qu’il commande en fonction du la qualité qu’il offre. Pour le coach, Danault est une véritable aubaine.

«Aujourd’hui, on peut dire que le Canadien l’a signé à rabais.» Au cours de l’été 2018, Marc Bergevin a accordé un contrat de trois ans, d’une valeur annuelle de 3,083 millions de dollars. Pas mal pour un joueur qui a récolté neuf points en 13 matchs depuis le début de la saison.

Toutefois, le talent du Québécois se reflète ailleurs que sur la feuille de pointage. «On voit l’importance de Phillip Danault chez le Canadien. Il joue toujours contre les meilleurs trios adverses. On oublie que c’est lui le centre du marqueur de 30 buts à tous les ans.»

Le Tigre note par contre qu’il faut rester réaliste face l’avenir de Danault avec l’équipe : «Je ne dis pas que Danault deviendra le centre numéro un du Canadien pour plusieurs années, mais il pourrait être un très bon deuxième centre.»

Voyez le segment Sans filet dans la vidéo ci-dessus.