LNH

Hall lance une flèche à ses partisans après un but incroyable

Publié | Mis à jour

La relation entre Taylor Hall et les partisans des Devils du New Jersey semble prendre un drôle de tournant.

L’attaquant étoile a lancé une petite pointe à la foule du Prudential Center, vendredi soir, lors d’une défaite de 4-3 en fusillade aux mains des Flyers de Philadelphie.

En troisième période, Hall a brisé une égalité de 2-2 à l’aide d’un effort individuel sensationnel. Il a alors célébré son but en tendant l’oreille aux spectateurs, faisant mine de ne pas les entendre. À voir dans la vidéo ci-dessus.

Hall a minimisé cette histoire après la rencontre, mais il a tout de même indiqué que ce geste avait été posé en réponse à des huées qu’il croit avoir reçues.

«Je crois que j’ai entendu des huées à mon endroit en deuxième période. Donc, j’ai juste tourné la situation en blague», a-t-il expliqué, selon des propos relayés par NJ.com.

Il faut comprendre que, mercredi dernier, les Devils ont subi un revers de 7-6 en prolongation contre le Lightning de Tampa Bay, et Hall s’était plaint du traitement que leur avaient réservé les partisans.

«On se bat un peu contre nos propres partisans, avait-il déclaré. Nous sommes 1-en-3 en avantage numérique et on se fait huer. C'est l'égalité et on se fait huer. C'est difficile de jouer dans un tel environnement parfois, particulièrement quand tu es à domicile. Quand une équipe est huée par ses partisans, c'est plaisant pour celle qui joue à l'étranger.

«Je comprends la frustration des partisans. Après le match, s’ils nous huent parce qu’on perd, c’est correct. Mais si on est 1-en-3 en avantage numérique et qu’ils nous huent, c’est difficile. Quand tu joues à la maison, tu veux te nourrir de l’énergie de la foule. Tu ne veux pas laisser ce genre de situations t’affecter, mais parfois c’est le cas.»

Le principal intéressé a toutefois indiqué qu'il n'y avait aucun lien entre sa célébration et les commentaires qu'il avait émis.

Hall aura la chance de devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain. Le directeur général des Devils, Ray Shero, veut conserver les services de son joueur étoile, mais les insuccès de l’équipe en ce début de saison pourraient lui compliquer la tâche.