Canadiens de Montréal

Belzile frappe encore en tirs de barrage

Publié | Mis à jour

Pour un deuxième match consécutif, Alex Belzile a marqué le filet gagnant en fusillade pour le Rocket de Laval, qui a du même coup vaincu les Marlies de Toronto par la marque de 6 à 5, samedi à la Place Bell.

Comme la veille face au Wolf Pack de Hartford, Belzile a été le seul à déjouer le gardien adverse lors des tirs de barrage. Le portier du Rocket, Charlie Lindgren, a été parfait lors de la séance.

Il n’y a pas que l’attaquant de 28 ans qui a joué les héros dans cette rencontre. Charles Hudon s’est illustré à la fin du temps régulier en marquant deux fois dans les quatre dernières minutes de jeu pour forcer la prolongation.

Dale Weise s’est fait complice des deux buts de Hudon en plus de trouver le fond du filet lui-même lors du deuxième vingt. Les autres buteurs des hommes de Joël Bouchard ont été Joe Cox et Lukas Vejdemo.

Le défenseur Noah Juulsen, a récolté son premier point depuis son retour au jeu la semaine dernière. Son coéquipier à la ligne bleue, Gustav Olofsson, a obtenu deux mentions d’aide.

Lindgren a bloqué 21 lancers pour la victoire tandis que son vis-à-vis Joseph Woll a été deux fois plus occupé, se dressant devant 47 des 52 tirs dirigés vers lui.

Laval a fait preuve de résilience devant ses partisans, revenant de l’arrière deux fois dans cette rencontre. C’est seulement la deuxième fois cette saison que les joueurs du Rocket inscrivent plus de cinq buts dans un match.