MATCH-DES-CARABINS

Crédit : Dominick Gravel/Agence QMI

Football universitaire RSEQ

Pas de problème pour les Carabins face à McGill

Charles Laverdière

Publié | Mis à jour

Les Carabins de l'Université de Montréal ont inscrit les 31 premiers points du match, en route vers une victoire de 39 à 6 contre les représentants de l'Université McGill samedi au CEPSUM dans le cadre de leur demi-finale provinciale.

La rencontre vous était présentée à TVA Sports et TVA Sports Direct.

Encore une fois, la défensive et les unités spéciales ont été la bougie d'allumage des Carabins. Ensemble, ils ont créé trois revirements, soit un échappé recouvré, une interception et un botté bloqué.

«On voulait sortir fort de cette partie-là et montrer à tout le monde qu'on était la défensive qu'on est depuis quatre ou cinq ans, raconte l'auteur de l'interception, Jean-Sébastien Bélisle. En montrant qu'on est capable de faire des sacs du quart, d'arrêter le jeu aérien, puis la course de l'autre équipe, je pense qu'on prouve qu'on a pas perdu ce qu'on avait.»

Pour une rare fois cette année, l'attaque n'a pas été gardée sous silence. L'unité menée par le quart-arrière Frédéric Paquette-Perreault a inscrit quatre touchés, deux par la voie des airs et deux par la course. C'est la première fois de la saison que l'attaque inscrit deux majeurs ou plus lors d'un même match. L'une des deux passes bonnes pour un touché a été réalisée par Dimitri Morand qui a obtenu quelques minutes de jeu à la fin du quatrième quart.

«Ça m'inspire beaucoup, parce que pour nous c'est très important que l'attaque soit capable de produire, lance l'entraîneur-chef Danny Maciocia. On s'en va dans une place (Québec) où ça va être assez difficile d'aller chercher des points. Quand l'occasion se présente dans la zone payante, il faut être capable d'aller chercher des points.»

Pour sa part, «FPP» a notamment réalisé deux jeux explosifs au deuxième quart pour mettre son équipe confortablement en avance. Sa remise de 38 verges pour un touché à Danny Debrosse-Smith et sa course de 60 verges qui a mis la table pour un majeur de Kevin Dubois ont semblé revamper une attaque plus souvent qu'autrement inconstante.

«Je pense qu'on a eu quelques gros jeux et ça l'a peut-être débloqué certaines choses, mais encore une fois on a fait beaucoup trop d'erreurs, explique le quart-arrière partant. Il va falloir qu'on travaille pendant la semaine parce que là on s'en va à Laval et on sait qu'ils vont être prêts.»

La troupe dirigée par Danny Maciocia a dominé McGill avec trois victoires en autant de matchs en 2019. En combinant la marque des trois duels, les Carabins ont inscrit 94 points contre 13 pour leurs rivaux du mont Royal.

La finale de la Coupe Dunsmore est prévue, le samedi 9 novembre, à Québec.