Tennis

Denis Shapovalov affrontera Rafael Nadal à Paris

TVA Sports et Agence France-Presse

Publié | Mis à jour

Le Canadien Denis Shapovalov a obtenu son billet pour les demi-finales du tournoi de catégorie Masters de Paris, vendredi.

Pour l'occasion, «Shapo», 28e au monde, a vaincu le Français Gaël Monfils, 13e favori et 13e au classement de l'ATP, en deux manches de 6-2, 6-2.

Monfils a cependant été peu incisif lors de ses tours au service, ce qui a permis au Canadien de le briser en quatre occasions. Un autre signe de la domination de Shapovalov est son taux de 92% de points gagnés sur son premier service, contrairement à seulement 59% pour Monfils. Le représentant de l’unifolié a aussi obtenu cinq as, dont un pour le dernier point du duel.

Lors de sa demi-finale à Paris, «Shapo» sera confronté à la deuxième tête de série Rafael Nadal, qui a vaincu le Français Jo-Wilfried Tsonga, 7-6 (4), 6-1.

Les deux tennismen ont croisé le fer à deux occasions. Shapovalov a gagné en 2017 à la Coupe Rogers lors de son parcours qui l’a fait connaître au monde entier, tandis que Nadal l’avait emporté en 2018 au Masters de Rome.

C’est une troisième victime du top 15 mondial de suite au tableau de chasse du jeune Canadien. Lors des tours précédents, il avait vaincu l’Allemand Alexander Zverev (6e) et l'Italien Fabio Fognini (12e).

Grâce à ce gain, Shapovalov réintègre le top 20 mondial, qu'il avait quitté au mois de mai dernier. Il redevient aussi le Canadien le mieux classé, devant Félix Auger-Alissiame et Milos Raonic.

Après la rencontre, Shapovalov a décidé de mettre une croix sur le tournoi Next Gen, qui se déroulera du 5 au 9 novembre. Ce tournoi de fin de saison réunit huit des meilleurs joueurs de moins de 21 ans au monde. Shapovalov a aussi déclaré forfait pour ce tournoi en 2018 et avait atteint la phase de poules en 2017.

Par ailleurs, «Shapo» a décidé de se retirer du Championnat de fin de saison «Next Gen».

Djokovic a faim

Très affaibli physiquement il y a deux jours, c'est un Novak Djokovic mort... de faim qui est apparu vendredi au Masters 1000 de Paris et n'a laissé aucune chance en quarts de finale à Stefanos Tsitsipas croqué en moins d'une heure.

Son rival pour la place de N.1 mondial en fin d'année Rafael Nadal devait conclure la soirée face à l'un des deux héros locaux, Jo-Wilfried Tsonga (35e).

Au placard la doudoune arborée en conférence de presse mercredi, oubliées les faiblesses physiques, le N.1 mondial n'a fait qu'une bouchée de Stefanos Tsitsipas (7e) 6-1, 6-2 et affrontera samedi pour une place en finale Grigor Dimitrov (27e) qui a écarté Cristian Garin (42e) plus tôt dans la journée.

«J'ai joué l'un de mes meilleurs matchs de la saison [...] J'ai bien servi, j'ai très bien lu son service aussi, je l'ai mis sous pression constamment. C'était vraiment un bon match», s'est félicité le Serbe d'une voix encore éraillée.

«Je vais de mieux en mieux, petit à petit», a-t-il confirmé.

Quadruple vainqueur à Paris (2009, 2013, 2014, 2015), il avait comme une revanche à prendre face à Tsitsipas qui était le dernier joueur à l'avoir battu, déjà en quarts de Masters 1000, à Shanghai le 11 octobre.

Le Grec de 21 ans, qui jouait son premier quart à Bercy, menait même 2 victoires à 1 dans leurs tête-à-tête. Les voilà désormais à égalité.

«Je me suis très bien préparé pour ce match, a expliqué Nole. J'ai regardé les vidéos (de la rencontre perdue à Shanghai) pour comprendre ce que j'avais fait de bien ou de moins bien, ce que je pouvais faire mieux. Bien sûr, les conditions (à Paris) sont différentes, en indoor. Mais j'ai réussi à très bien démarrer le match et je ne lui ai pas vraiment laissé beaucoup d'occasions de revenir.»

Pospisil bat un compatriote à Charlottesville

Le Canadien Vasek Pospisil a également atteint une demi-finale, mais au Challenger de Charlottesville, en défaisant son compatriote Filip Peliwo.

Pospisil, le 174e joueur mondial, est facilement venu à bout de son adversaire de 25 ans en deux manches de 6-2 et 6-1 lors des quarts. Peliwo revendique quant à lui le 300e rang au classement de l’ATP.

Au prochain tour, Pospisil affrontera l’Américain Brandon Nakashima.

La première tête de série du tournoi, l’Ontarien Brayden Schnur, a aussi atteint le carré d’as à Charlottesville. Il se mesurera au Kazakh Dmitry Popko.