Washington Redskins v�Philadelphia Eagle

Crédit : AFP

NFL

Six ans d'attente pour traiter un cancer

Publié | Mis à jour

Le bloqueur des Redskins de Washington Trent Williams a révélé jeudi avoir subi une opération pour faire retirer une tumeur cancéreuse de sa tête. Il a cependant fallu du temps à son équipe pour prendre la situation au sérieux, a révélé le joueur.

Williams avait repéré l’enflure il y a environ six ans, mais il a déclaré que son état a été mal jugé par les médecins de son club à l’époque.

«Quelqu’un a enfin pris le temps et réalisé ce qui se passait, a expliqué Williams au site internet de la NFL. Le football est plus important, c’est ce que je croyais. On m’a dit que c’était mineur alors je n’ai pas vraiment remis en doute leur décision. La bosse a continué de grossir, mais je n’ai jamais ressenti de douleur.»

Selon le quotidien «Washington Post», la tumeur a été retirée quelques semaines avant que l’infection atteigne le cerveau de Williams, ce qui aurait mis la vie du footballeur en péril. C'est lors de la plus récente entre-saison qu’il a enfin convaincu les Redskins de jeter un œil à l’enflure.

«Lorsqu’ils ont vérifié, ils ont découvert que c’était un kyste, un bout de tumeur, a mentionné Williams à la NFL. C’était le DFSP (Dermatofibrosarcoma Protuberans). C’est un cancer très rare des tissus mous ; c’est ce qu’ils ont compris. Évidemment, la bosse avait beaucoup grossi depuis que j’avais rencontré les médecins il y a cinq ans.»

Le joueur de ligne offensive n’a toujours pas disputé de rencontre cette saison, mais les Redskins ont révélé jeudi que Williams avait réussi tous les tests physiques obligatoires pour un retour au jeu. L'équipe cherche maintenant à trouver un casque qui pourrait convenir au crâne encore douloureux depuis l’opération du joueur de 31 ans.