Boxe

Kim Clavel se sent mûre pour un titre

Publié | Mis à jour

Kim Clavel a amorcé son camp d'entraînement en prévision de son prochain combat.

Grâce à sa dernière performance, la Québécoise de 29 ans a obtenu une place sur la grande carte de boxe qui sera présentée au Centre Bell le 7 décembre prochain. Cet honneur est bien mérité, selon elle.

«Au cours des deux dernières années, j’ai évolué de combat en combat. J’ai démontré que je m’améliore. J’ai prouvé mon sérieux et ma grande volonté. Je mérite vraiment ma place comme n'importe quel gars qui est sur la carte du 7 décembre», a-t-elle affirmé en entrevue à TVA Sports.

Voyez, dans la vidéo ci-dessus, le reportage de Nancy Audet, qui l’a rencontrée en pleine préparation.

Ce 11e duel dans les rangs professionnels pourrait permettre à Clavel de se battre pour une ceinture pour la toute première fois de sa carrière. C’est son souhait le plus cher. Son promoteur promet d’ailleurs qu’il travaille très fort sur le dossier en ce moment.

Clavel attend toujours un coup de fil pour connaître l’identité de son adversaire et avoir la confirmation qu’elle aura la chance de décrocher un premier titre. 

«Je suis rendue là. À mon 11e combat, c’est le temps de passer à cette étape. Je veux ma première ceinture pour décorer mon salon! Se battre pour un titre, ce serait super motivant et ça mettrait une coche de plus au combat.»

Dans l’élite mondiale? 

Clavel croit beaucoup en ses capacités. Elle considère qu’elle est tout près de l’élite mondiale de sa catégorie.

«J’étudie les meilleures boxeuses et je me verrais très bien les affronter déjà. Je serais un bon défi pour elles. Je pense même que je pourrais gagner», a-t-elle soutenu. 

Afin d’atteindre cet ambitieux objectif, elle continue de travailler fort dans le gymnase pour peaufiner son style avec l’aide de Danielle Bouchard, qui l’entraîne depuis huit ans.

«On travaille beaucoup sur son agilité, notamment dans ses déplacements, pour que tout devienne facile. Mon rôle, c’est de la préparer à toute éventualité», a-t-elle indiqué.

Clavel, qui est aussi infirmière auxiliaire, a décidé de prendre une année sabbatique pour se consacrer entièrement à son sport. 

Une décision payante, selon son entraîneuse. «Kim déborde d'énergie. On se voit maintenant tous les jours.»

En plus de Clavel (10-0-0, 2 K.-O.), David Lemieux (40-4, 34 K.-O.), Simon Kean (17-1, 16 K.-O.) et Arslanbek Makhmudov (9-0-0, 9 K.-O.), notamment, seront en action le 7 décembre. 

À sa précédente présence dans le ring, le 26 septembre, Clavel l’avait emporté par décision unanime contre Xenia Jorneac au Cabaret du Casino de Montréal pour conserver sa fiche parfaite.