FBN-SPO-CLEVELAND-BROWNS-V�SAN-FRANCISCO-49ERS

Crédit : AFP

NFL

Le quart des Browns s’en prend à un journaliste

Publié | Mis à jour

Les Browns de Cleveland et leur pivot Baker Mayfield sont loin de connaître une saison satisfaisante et un journaliste attitré à la couverture de l’équipe l’a appris à ses dépens, mercredi.

Au cours d’un point de presse, le reporter de la chaîne radiophonique 850 ESPN Tony Grossi a interrogé le quart-arrière à propos d’une séquence offensive des Browns survenue pendant le match de dimanche face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre. L’échange entre les deux hommes fut pour le moins acrimonieux.

«Arrêtez! Je vous ai dit que le chrono s’écoulait et que nous avions eu une pénalité. Vous vouliez qu’on leur redonne le ballon? Non. Vous ne jouez pas, donc vous ne savez pas. C’est aussi simple que cela», a répondu Mayfield.

Le journaliste lui a ensuite demandé s’il était satisfait de cette série à l’attaque et le porte-couleurs des Browns s’est emporté.

«Étais-je heureux de cela? Non, nous n’avons pas marqué de points. C’est la question la plus stupide que vous pouvez poser», a-t-il pesté avant de mettre fin abruptement à la rencontre de presse.

Pas une première

Aux dires de Grossi, qui a ensuite livré sa version des faits à la radio, ce n’est pas la première fois qu’il a maille à partir avec le joueur concerné. Il a notamment évoqué une histoire qu’il avait diffusée avant le repêchage de la NFL 2018; dans celle-ci, il mentionnait que Mayfield se comportait en «prima donna», exigeant des billets d’avion en première classe de la part des organisations désireuses de le sélectionner.

«Je pense que tout cela vient de nos conversations datant de cette époque, des choses que j’ai dites et écrites sur lui. Bien, parfait, mais vous devez laisser cela de côté et avancer, a expliqué Grossi à 850 ESPN. J’ai essayé de lui parler deux fois [en entrevue individuelle], mais il ne veut rien savoir. S’il n’accepte pas l’offre, bien, je dois faire mon travail le mieux possible.»

«Je ne souhaitais pas être impliqué dans une confrontation avec le quart des Browns de Cleveland. Cependant, dans ses réponses à mon égard, il a été irrespectueux tant de fois pendant les dernières semaines», a-t-il aussi souligné.

La saison 2019 n’est pas facile pour Mayfield, qui a complété 132 de ses 229 passes pour des gains de 1690 verges, six touchés et 12 interceptions. Cleveland (2-5) occupe le troisième rang de la section Nord de l’Association américaine et visitera les Broncos de Denver, dimanche.