LNH

À VOIR: Ovechkin attaque les vedettes des Maple Leafs

Publié | Mis à jour

Alexander Ovechkin a énoncé la triste vérité en ce qui concerne les Maple Leafs de Toronto, cette véritable machine offensive qui est pourtant incapable d’aligner les victoires sur une base régulière en ce début saison régulière 2019-2020 de la Ligue nationale de hockey (LNH).

«Ovi» et les Capitals de Washington allaient rendre visite aux Leafs pour un match du mardi soir et l’attaquant russe a fourni une explication plutôt directe à l’inconstance de la troupe de l’entraîneur-chef Mike Babcock, truffée de jeunes super-vedettes offensives telles qu’Auston Matthews, Mitch Marner et William Nylander.

«C’est encore un groupe de jeunes joueurs. J’espère qu’ils apprendront, a commencé par dire le capitaine des Capitals après l’entraînement en matinée, avant de mettre en lumière la forme d’égoïsme des joueurs des Maple Leafs.

«C’est à eux de voir comment ils veulent faire ça, s’ils veulent jouer pour eux-mêmes ou pour gagner la coupe Stanley. S’ils veulent gagner, ils doivent jouer différemment.»

Si quelqu’un est bien placé pour évaluer le concept d'effort collectif chez d'autres hockeyeurs, c’est bien Ovechkin. Même s’il est destiné à intégrer le Temple de la renommée au terme de sa carrière, en partie grâce à ses statistiques inouïes à l’attaque à ses débuts (ce qui inclut quatre saisons de 50 buts ou plus à ses cinq premières campagnes), le numéro 8 était vu à l’époque par plusieurs experts comme un joueur qui fournissait davantage d’effort sur le plan individuel que pour le groupe.

Ovechkin aura dû attendre sa 13e saison dans la LNH avant de goûter à la gloire de la coupe Stanley, ce qui coïncide avec une évolution marquée dans sa contribution globale au sein la formation de Washington, au détriment de sa propension à noircir la feuille de pointage - une tendance encore bien au-delà de la moyenne, comme en font foi ses 51 buts et 89 points logés à son compte en 2018-2019.

Les Maple Leafs (6-5-2, 14 points) figurent en milieu de peloton au classement de l’Association de l’Est après 13 matchs, tandis que les Capitals (8-2-3, 19 points) dominent la section Métropolitaine. Les «Caps» ont signé la victoire lors de cinq de leurs six derniers affrontements. Sur la même période, leurs adversaires ontariens se sont inclinés à quatre reprises, incluant un dur revers de 5-2 face aux Canadiens à Montréal samedi dernier.