NFL

Nouvelles rassurantes pour Laurent Duvernay-Tardif

Publié | Mis à jour

Il n’est pas exclu que Laurent Duvernay-Tardif revienne au jeu cette saison.

Le plaqueur offensif des Chiefs de Kansas City s’est soumis à des tests d’imagerie par résonance magnétique, lundi, pour évaluer la gravité de sa blessure à une cheville subie au quatrième quart du match de dimanche dernier contre les Packers de Green Bay.

En date de mardi matin, les Chiefs n’avaient divulgué aucun détail sur les résultats de ces tests mais, selon Sasha Ghavami, l’agent de Duvernay-Tardif, les nouvelles sont rassurantes.

«On n’a pas éliminé la possibilité qu’il joue encore cette année, absolument pas, a déclaré Ghavami à l’émission Les Partants sur TVA Sports. On est optimiste. On va regarder comment ça se développe au cours des prochains jours, mais je pense que Laurent, ça va bien pour lui.»

«LDT» avait subi une fracture du péroné de la jambe gauche lors du cinquième match de la saison 2018 et avait raté le reste de cette campagne. Pendant combien de rencontres le numéro 76 devra-t-il s’absenter cette fois?

Duvernay-Tardif fait partie du contingent offensif qui protège avec brio le quart-arrière Patrick Mahomes depuis le début de la saison. Mais les Chiefs ont encaissé un dur coup quand Mahomes s’est blessé à un genou lors de la victoire de 30-6 signée à Denver contre les Broncos, le 17 octobre.

Depuis, Mahomes a repris un entraînement léger. La convalescence du quart-vedette n’est pas censée durer plus de trois semaines.

Une nouvelle encourageante dans les circonstances, puisque après quatre victoires consécutives en début de saison, les Chiefs (5-3) ont ralenti avec trois revers en quatre parties. Le quart réserviste Matt Moore s’est montré efficace en relève de Mahomes, mais la formation du Missouri a sans doute hâte de revoir son jeune pivot derrière la ligne de mêlée.

«Dans les dernières semaines, on ressentait beaucoup de nervosité, a constaté Ghavami. Les attentes sont hautes cette année. Tout le monde, autant les entraîneurs, que les joueurs, que le personnel médical veulent aller jusqu’au bout.

«Dimanche, je trouvais que, dans les circonstances, l’équipe a joué un bon match. Matt Moore a joué mieux que ce à quoi plusieurs personnes s’attendaient. Il a donné une chance à l’équipe de gagner le match. Ça donne confiance. La ligne offensive a mieux joué, les receveurs ont bien fait aussi, la défensive a tenu son bout et n’a pas donné beaucoup de jeux par la course, même si elle a concédé quelques gros jeux, mais ça augure bien pour la suite des choses.»

Les Chiefs reçoivent les Vikings du Minnesota (6-2) dimanche.