Baseball - MLB

Il y aura un septième match!

Publié | Mis à jour

Avec une production de cinq points, mardi soir, au Minute Maid Park, Anthony Rendon a mené les Nationals de Washington vers un gain de 7 à 2 contre les Astros de Houston, pour forcer la tenue d’un septième match dans la Série mondiale.

La rencontre décisive sera disputée mercredi au domicile des Astros.

Rendon a livré toute une performance lors de ce match numéro 6. C’est lui d’ailleurs qui a ouvert la marque avec un simple productif en première manche. Il est revenu à la charge en septième avec un circuit de deux points, puis en neuvième avec un double de deux points.

Le lanceur partant des Nationals Stephen Strasburg a également connu un fort match. Le droitier de 31 ans n’a alloué que deux points, cinq coups sûrs et deux buts sur balles en huit manches et un tiers, en plus de retirer sept frappeurs sur des prises.

Son seul moment de faiblesse il l’a connu en première manche, au cours de laquelle il a concédé deux points à l’équipe locale. Jose Altuve a d’abord frappé un ballon-sacrifice à ses dépens puis Alex Bregman a enchainé avec un circuit.

Les Nationals ont toutefois réussi à inverser la vapeur en cinquième manche grâce aux longues balles d’Adam Eaton et de Juan Soto.

Une décision controversée

En début de septième manche, une décision controversée de l’arbitre derrière le marbre aurait pu faire très mal aux Nationals.

Après s’être rendu au deuxième coussin sur une frappe à l’avant-champ qui a été suivie d’un mauvais relais au premier but, Trea Turner a finalement été retiré. L’arbitre a jugé que le joueur d’arrêt-court des Nationals avait causé de l’interférence en sortant de son corridor de course vers le premier but. Après révision à l’aide de la reprise vidéo, la décision a été confirmée. Déjà sur les sentiers, Yan Gomes a dû reculer du troisième au premier coussin.

Ayant protesté un peu trop vigoureusement au goût des arbitres, le gérant des Nationals Dave Martinez a été chassé du match.

Les visiteurs n’ont toutefois pas tardé à se faire justice. C’est nul autre qu’Antony Rendon qui s’est chargé du travail en propulsant la balle loin dans les gradins. Il a ainsi procuré une avance de 5 à 2 aux Nationals, qui n’ont plus été menacés par la suite.

La défaite est allée à la fiche de Justin Verlander, qui a concédé trois points, cinq coups sûrs et trois buts sur balles en cinq manches de travail.

Mercredi, lors du match ultime, Max Scherzer sera le partant des Nationals. Pour leur part, les Astros enverront Zack Greinke au monticule.