Cole Caufield

Photo : Cole Caufield Crédit : AFP

Sports divers

Bonne nouvelle pour Cole Caufield et compagnie

Publié | Mis à jour

Les athlètes de niveau universitaire américain ont appris une excellente nouvelle, mardi : le bureau des gouverneurs de la NCAA s’est prononcé unanimement pour que ses étudiants puissent être rémunérés pour l’utilisation de leur nom, de leur apparence ou de leur image.

Ainsi, des jeunes comme l’espoir du Canadien de Montréal Cole Caufield, qui évolue cette saison pour les Badgers de l’Université Wisconsin, pourront s’associer à des entreprises. Celles-ci auront la possibilité, à des fins commerciales, de se servir de vidéos, de photos ou autres illustrant le joueur concerné.

La NCAA a demandé à ses trois divisions de mettre à jour leurs règles respectives afin qu’elles soient valides dès janvier 2021. Actuellement, outre leur bourse universitaire, les athlètes ne peuvent recevoir de rémunération. Le tout devenait prévisible, car le gouverneur de l’État de la Californie, Gavin Newsome, avait approuvé une loi en ce sens il y a un mois. Le «Fair Pay to Play Act» prévoit donc que les athlètes doivent être payés pour divers engagements, qu’il s’agisse de commandites ou de séances d’autographes, notamment.

Cependant, la loi entrera en vigueur en 2023 seulement et certains s’interrogeaient sur la volonté réelle de quelques dirigeants de la NCAA d’agir en ce sens.

«Il nous faut amener ces changements pour offrir à nos athlètes la meilleure expérience possible. Une marge de manœuvre accrue à ce sujet peut et doit rester afin de soutenir le sport collégial au sein de l’éducation de niveau supérieur, a déclaré dans un communiqué le président du bureau des gouverneurs de la NCAA et président de l’Université Ohio State, Michael V. Drake. Cette modernisation du futur est une conséquence naturelle des nombreuses démarches effectuées par les membres de la NCAA durant les récentes années pour améliorer le soutien aux étudiants-athlètes.»

La décision du circuit universitaire des États-Unis a été prise quelques heures après que le syndicat des joueurs de la NFL et celui de la National College Players eurent annoncé leur alliance. Cette dernière vise à favoriser le paiement des athlètes relativement à l’utilisation de leur nom et leur image.