Canadiens de Montréal

Rocket : une nouvelle tendance

Publié | Mis à jour

Le vice-président au développement des opérations du Rocket de Laval et de la Place Bell Mark Weightman était de passage à l’émission JiC lundi soir et selon lui, le Rocket est en voie de devenir la prochaine grande équipe de la province.

Malgré un début de saison en dents de scie, le Rocket connait «une augmentation de 24% comparativement à l’année passée» en termes de spectateurs. Weightman n’est pas peu fier de ces statistiques, mais ce qui le rend le plus heureux, c’est que «les gens parlent du Rocket plus souvent.»

Même si les résultats sur la patinoire ne sont pas nécessairement à la hauteur, les foules sont nombreuses à la Place Bell de Laval, notamment parce que l’organisation «mise beaucoup sur l’expérience client. On mise sur les activités et les choses qu’on fait à l’extérieur de la patinoire.»

Le public doit être bien servi, mais il doit aussi être diversifié. «Tous les vendredis soirs c’est la série des concerts.» Alors les amateurs de musique, jeunes et moins jeunes, peuvent être ravis au-delà de l’expérience hockey.

Même si cela fait «à peine deux ans que la marque Rocket existe, notre défi c’est d’attirer les gens à la Place Bell, pour qu’ils viennent voir à quel point c’est un amphithéâtre extraordinaire.»

Pour Weightman, l’objectif est clair : «autant le Canadien est devenu l’équipe de la Ligue nationale pour la province au complet, on veut que le Rocket soit la même chose pour la Ligue américaine, à travers tout le Québec.»

Voyez l'entrevue dans la vidéo ci-dessus