Canadiens de Montréal

Le CH, une équipe moins respectée par ses adversaires?

Publié | Mis à jour

Est-ce que les Canadiens de Montréal ne sont pas considérés comme une menace par les autres équipes du circuit Bettman?

Après 11 matchs, le CH a signé cinq victoires et s’est incliné à deux reprises en prolongation ou en tirs de barrage. Et depuis le début de la campagne, la troupe de Claude Julien a affronté le gardien auxiliaire de l’équipe adverse cinq fois. Les Canadiens ont par ailleurs une moyenne de quatre buts par match lorsqu’ils affrontent un gardien numéro deux cette saison.

Le Tricolore est par ailleurs parvenu à disposer des puissants Maple Leafs de Toronto à deux reprises en autant d’occasions. Seule chose, les Leafs ont envoyé dans la mêlée l’auxiliaire Michael Hutchinson lors de ces deux affrontements.

«Les Canadiens ont affronté un gardien numéro un à cinq reprises et n’ont récolté que trois points sur une possibilité de huit, a expliqué Jean-Charles Lajoie sur les ondes de TVA Sports. Les autres équipes mettent leur auxiliaire quand ils affrontent Montréal. Est-ce que c’est parce qu’elles voient les Canadiens comme une formation de bas de classement?»

L’animateur de l’émission «JiC» n’a toutefois pas voulu sauter aux conclusions.

«La saison est encore jeune, alors il s’agit peut-être du fruit du hockey d’octobre. Alors on risque d’avoir des indices dès janvier. Si les équipes continuent d’aligner leur auxiliaire face au CH à ce moment-là, c’est qu’il n’est pas tenu en haute estime dans la ligue.»

Voyez le segment complet de l’émission «JiC» ci-dessus.