Canadiens de Montréal

«Moi, je ne suis pas surpris...» - Jonathan Drouin

Publié | Mis à jour

Le début de saison de Joel Armia en surprend plus d’un, mais ses coéquipiers ne sont pas étonnés outre mesure.

L’imposant ailier de 6 pi 4 po et 213 lb a généralement occupé des rôles de soutien depuis son arrivée dans la Ligue nationale de hockey, mais il obtient à Montréal une chance de faire valoir ses habiletés offensives qu’on ne pouvait lui offrir à Winnipeg.

 Ainsi, Armia a récolté déjà six buts et deux aides en neuf rencontres cette saison, lui qui affiche une belle chimie avec Jonathan Drouin. Ce dernier était bien au fait des habiletés offensives que possède le Finlandais.

«Moi, je ne suis pas surpris... Il a un talent extraordinaire. Il est un des meilleurs que j’ai vu pour récupérer les rondelles dans le coin, il est incroyable», a mentionné Drouin après la victoire de 5-2 des Canadiens de Montréal aux dépens des Maple Leafs de Toronto, samedi soir.

«J’ai remarqué qu’il était en confiance et qu’il a gagné en vitesse cette saison», a-t-il ajouté.

Jesperi Kotkaniemi, lui, s’est permis un «je vous l’avais dit» à l’endroit des journalistes dans le vestiaire. S’il y a bien quelqu’un qui a vu Armia faire la pluie et le beau temps, c’est lui.

Les deux compatriotes viennent de la petite ville de Pori. Plus jeune, Kotkaniemi a assisté aux prouesses d’Armia lorsque ce dernier évoluait avec le club local, l’Assat.

«Vous vous rappelez que lorsque la saison a commencé, je vous avais dit qu’il était un bon joueur? [...] À l’époque, il faisait plein de tours de magie dans la zone offensive», a raconté «KK».

Le principal intéressé, lui, n’est pas capable de mettre le doigt sur un facteur en particulier qui explique ses succès.

«J’essaie juste de travailler fort chaque soir et en ce moment, les rondelles entrent dans le but, donc je ne me plaindrai pas, a résumé Armia. Évidemment, quand tu obtiens des chances de marquer et que tu en crées tout le temps, ça hausse ton niveau de confiance. C’est plus facile de jouer.»

Voyez les commentaires de Jonathan Drouin, Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia dans la vidéo ci-dessus.