Crédit : PHOTO COURTOISIE

Tennis

Françoise Abanda s’incline en demi-finale à Saguenay

Publié | Mis à jour

Au terme d’une longue bataille, la Québécoise Françoise Abanda s’est inclinée en demi-finale du Challenger Banque Nationale de Saguenay, samedi, en vertu d’un revers face à la Néerlandaise Indy de Vroome.

Abanda, qui occupe le 388e rang mondial, a été vaincue en trois manches de 7-6 (4), 6-7 (8) et 7-6 (5) face à la détentrice du 358e échelon au classement de la WTA. Le duel a duré plus de trois heures.

Sur le court central, Abanda a souffert face au service de son adversaire, qui a obtenu 13 as. Celle-ci a toutefois subi 12 doubles fautes. La Québécoise a fait preuve de résilience, revenant même de l’arrière pour forcer le bris d’égalité alors qu’elle perdait la troisième manche 5 à 3.

L’Américaine Robin Anderson, qui a dominé la Britannique Samantha Murray (6-1 et 6-1) dans l’autre demi-finale, sera l’adversaire de de Vroome pour le match ultime.

Anderson, 26 ans, est classée 177e au monde. Elle a notamment vaincu la Québécoise Leylah Annie Fernandez plus tôt dans cette compétition, soit lors des quarts, en trois manches de 3-6, 6-4 et 6-3.

Des championnes québécoises

Fernandez s’est cependant repris en finale du double, alors qu’elle et sa coéquipière Mélodie Collard ont remporté la finale de l’événement.

La paire de Québécoises a vaincu un duo composé de Murray et de la Néerlandaise Bibiane Schoofs en deux manches de 7-6(3) et 6-2.

Collard a ainsi mis la main sur son premier trophée professionnel, tandis que Fernandez en a ajouté un troisième à sa collection après avoir été championne du simple et du double du Challenger Banque Nationale de Gatineau l’été dernier.

«Nous avons eu une bonne semaine à Saguenay, a affirmé Collard dans un communiqué de Tennis Canada. Nous avons adoré jouer devant nos partisans qui nous ont aidées lors des matchs plus difficiles. J’espère que ceci est le premier d’une longue série».