LHJMQ

Remparts : meilleur effort, même résultat

Publié | Mis à jour

Les Remparts ont mis leur moteur en marche trop tard, et face à l’équipe de l’heure du moment dans la LHJMQ, les Voltigeurs de Drummondville, le moment était bien mal choisi.

Toujours privée d’éléments clés en raison de blessures, la troupe de Patrick Roy a encaissé un quatrième revers en autant de rencontres en baissant pavillon 4-1 vendredi soir au Centre Vidéotron. La bonne nouvelle, c’est que les Diables rouges pourront se racheter samedi avec la visite des Cataractes de Shawinigan.

«On avait un meilleur effort que dans les trois dernières rencontres. On n’a pas été chanceux dans le timing des pénalités et des rebonds. Oui, on a encore fait des erreurs et les gars sont frustrés, mais il faut rester positif et garder notre calme», a soutenu le capitaine des Remparts, Félix Bibeau.

Pour les surprenants Voltigeurs, il s’agissait d’un neuvième gain d’affilée. À n’en point douter, ils sont en train de faire mentir la planète LHJMQ en ce début de campagne.

«Tout le monde nous voyait bons derniers, mais ce n’était pas important pour eux [les joueurs]. Je n’ai jamais vu un morceau de papier gagner un match. Nos jeunes méritent ce qu’il leur arrive», a réagi l’entraîneur Steve Hartley.

Chances en deuxième

Les locaux ont commencé à montrer des dents à la suite du troisième but des visiteurs, ce qui a mené au premier but en carrière de la recrue Jacob Melanson. Frustrés ensuite par le gardien Anthony Morrone et par le poteau, ils ont bousillé un important jeu de puissance au début du troisième vingt. C’en était fait. Québec a tout de même fini avec 31 tirs au but contre 35 pour l’adversaire.

«C’est de valeur, on part avec un avantage numérique en troisième et on ne parvient pas à prendre le momentum pour revenir dans le match. Je sentais qu’il y avait un meilleur effort [...] Cela dit, on manque d’exécution, et depuis la semaine passée, notre confiance a commencé à baisser un peu», a analysé le Diable en chef.

Même si la bourde de Nicolas Savoie a mené au deuxième but des Voltigeurs, son retour dans l’alignement ainsi que celui de Dylan Schives ont permis aux autres arrières de souffler un peu. «Je sentais que c’était plus solide derrière la ligne bleue», a émis Roy.

En vitesse

Les Remparts avaient rappelé les attaquants Tommy Luneau et Loïc Bégin de leur club junior AAA pour combler l’absence des quatre joueurs sur la touche... Pour sa part, le défenseur Romain Rodzinski regardait le match du haut de la galerie de presse, Roy jugeant son jeu insatisfaisant au cours des derniers matchs Les joueurs portaient un chandail teinté de rose dans le cadre du mois de la sensibilisation au cancer du sein. Les profits de la vente à l’encan des uniformes seront versés au Centre des maladies du sein de la Fondation du CHU de Québec... L’état-major des Voltigeurs avec en tête le directeur général Philippe Boucher assistait au match... Malade, l’adjoint Benoît Desrosiers brillait par son absence derrière le banc québécois