Foule 54e Coupe Vanier

Crédit : Dominique Lelièvre

Football universitaire RSEQ

Des billets moins chers pour remplir le Stade Telus

Agence QMI / Richard Boutin

Publié | Mis à jour

Le comité organisateur de la 55e édition de la Coupe Vanier a décidé de réduire les prix pour la rencontre ultime du football universitaire canadien qui se déroulera au PEPS le 23 novembre.

L’an dernier, la plus petite foule de l’histoire de la Coupe Vanier à Québec avait assisté à la victoire de 34 à 20 du Rouge et Or de l’Université Laval face aux Mustangs de Western. Un total de 12 380 amateurs avaient franchi les tourniquets alors que le Stade Telus était le théâtre de la Coupe Vanier pour la cinquième fois de son histoire après des arrêts en 2009, 2010, 2013 et 2015. La présente édition sera la sixième en 11 ans à Québec.

À LIRE AUSSI | Thomas Bolduc dans la fosse aux lions

À LIRE AUSSI | Soigné comme Patrice Bergeron

La Coupe Vanier a attiré des sommets en 2010 et 2013 avec des foules de 18 628 et 18 543 respectivement. La première en 2009 alors que le Rouge et Or brillait par son absence avait aimanté 16 237 spectateurs dans un match enlevant entre les Gaels de Queen’s et les Dinos de Calgary. En 2015, alors que les Carabins de l’Université de Montréal s’étaient inclinés face aux Thunderbirds de UBC, on dénombrait une foule de 12 557 spectateurs.

«On voulait offrir des forfaits plus accessibles pour les familles. On a répondu aux commentaires des gens qui nous disaient qu’ils nous appuyaient pendant la saison, mais qu’ils ne pouvaient être présents à la Coupe Vanier en raison des prix», a souligné le président du comité organisateur Christian Côté.

«Ça ne sera jamais au niveau de la saison régulière, mais il y a eu des baisses entre 10 et 15 % pour certaines catégories de billets alors que les billets étaient tous au même prix l’an dernier sauf pour l’admission générale. Les prix dans les sections centrales sont demeurés les mêmes.»

Chute de neige

Pour un adulte, la fourchette de prix varie de 72 $ (niveau 200) à 35 $ (admission générale. Les prix sont de 68 $ (niveau 100 or) et de 62 $ (niveau 100 argent). Les étudiants tout comme les familles profitent de prix plus avantageux.

«Dans un monde idéal, on aurait baissé les prix davantage, mais les garanties financières de USports sont importantes et à la hausse depuis deux ans, a expliqué Côté. On doit respecter notre structure financière et on veut aussi respecter nos partisans.»

«L’an dernier, les prix ont eu une incidence sur la foule, mais aussi la température, de poursuivre Côté. En raison des chutes de neige, il n’y a pas eu de vente la journée du match alors qu’on vendait 3000 billets certaines années et même 4000. Des gens ont préféré regarder le match dans le confort de leur foyer.»

«Les partisans avaient également déboursé pour le Défi Est-Ouest, un match présaison et la Coupe Uteck contre le champion de l’Atlantique, ce qui n’est pas le cas cette année. Avec tout le respect pour les équipes de l’Atlantique, leurs résultats en demi-finale canadienne ne sont pas très reluisants et la victoire de 63-0 contre St.Francis Xavier ne fut pas un grand spectacle.»

Banquet des étoiles

Pour une deuxième année consécutive, le Banquet des étoiles aura lieu au Centre Vidéotron. Les meilleurs joueurs au pays seront honorés le jeudi soir. «Le lendemain du Banquet l’an dernier, Graham Brown (président et directeur général de Usports) m’avait dit qu’il n’avait jamais vu un événement de cette envergure, a précisé Côté. Les gens ont vraiment apprécié leur soirée.»

Réunissant les joueurs des écoles secondaires, le Challenge des étoiles aura lieu pour sa part le vendredi au stade Telus