Canadiens de Montréal

Aussi bons qu’à l’époque de Guy Lafleur

Aussi bons qu’à l’époque de Guy Lafleur

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 22 octobre 2019
Mis à jour 22 octobre 2019

Les succès des Canadiens de Montréal en avantage numérique sont renversants. Depuis le début de la saison, l’équipe a inscrit 9 buts en supériorité numérique lors des 9 premiers matchs.

Neuf buts en 33 tentatives, soit 27,3% d’efficacité. À l’heure actuelle, nous sommes bien loin des 13,2 % de l’an dernier.

Je me suis ainsi posé une question. Quelle édition dans l’histoire des Canadiens a présenté le meilleur taux de réussite en avantage numérique ?

La réponse : les Canadiens de 1977-78 avec 31,9%. (Veuillez noter que la LNH calcule le pourcentage d’efficacité en avantage numérique depuis la saison 1977-78.)

Ensuite, les éditions 1979-80 et 1978-79 suivent dans l’ordre au deuxième et troisième rang. Les trois éditions mentionnées comptaient notamment dans leurs rangs Guy Lafleur, Steve Shutt, Jacques Lemaire et Larry Robinson.

Et c’est là que la formation actuelle arrive dans le portrait.

Bien qu’il reste encore 73 matchs à jouer à la présente saison, les 27,3% de réussite cette saison placeraient l’équipe au quatrième rang de l’histoire du Tricolore.

Maintenant, il sera intéressant de voir si la troupe de Claude Julien peut maintenir ce rythme pendant toute la saison.

Meilleures éditions / avantage numérique

1-Canadiens 1977-78 :           31,9%

2-Canadiens 1979-80 :           29,0%

3-Canadiens 1978-79 :           28,3%

4-Canadiens 2019-20 :           27,3%

5-Canadiens 1985-86 :           25,2%

L’inverse pour le désavantage numérique

À l’opposé, les Montréalais éprouvent beaucoup d’ennuis en infériorité numérique. L’équipe a déjà concédé 9 buts à l’adversaire en 31 occasions soit une efficacité de 71,0%.

Donc, dans le même ordre d’idées, quelle édition du Bleu-Blanc-Rouge a présenté le pire pourcentage en désavantage numérique ?

La réponse : les Canadiens d’il y a deux ans soit l’édition 2017-18 avec 74,1%.

Cependant, les 71,0% de l’édition actuelle coifferaient les résultats de l’équipe de 2017-18 qui avait terminé au 28e rang au classement général.

Pires éditions / Désavantage numérique

1-Canadiens 2019-20 :           71,0%

2-Canadiens 2017-18 :           74,1%

3-Canadiens 1982-83 :           74,4%

4-Canadiens 1984-85 :           79,2%

5-Canadiens 1996-97 :           79,5%
 
Weber bientôt dans un club sélect

Le prochain but en avantage numérique de Shea Weber lui permettra d’atteindre un plateau important.

Le capitaine des Canadiens est sur le point de devenir le 12e défenseur dans l’histoire de la LNH à marquer 100 buts en supériorité numérique.

En 934 matchs, Weber a 99 buts avec l’avantage d’un joueur.

Meneurs, défense / buts en avantage numérique (LNH)

1-Raymond Bourque :            173

9-Brian Leetch :                    111

10-Sergei Gonchar :               102

11-Mathieu Schneider :         100

12-Shea Weber :                    99