Crédit : AGENCE QMI / JOURNAL DE MONTREAL

MLS

Sacramento dans la MLS en 2022

Publié | Mis à jour

La Major League Soccer a annoncé hier que le Republic de Sacramento deviendrait sa 29e formation et qu’il disputerait sa première saison en 2022.

Sacramento est la dernière d’une importante série de villes à s’être jointes au circuit Garber depuis quelques années.

La formation de la capitale de la Californie a obtenu son billet pour la première division de soccer nord-américaine en échange d’un droit d’accès de 200 millions de dollars US.

Le Republic, qui évolue en USL depuis 2014, logera dans un tout nouveau stade construit spécifiquement pour le soccer au coût de 252 millions $ US dans une partie en rénovation du centre-ville, et qui devrait ouvrir pour le début de la saison 2022 avec une capacité de
22 500 spectateurs.

Sacramento rêve à la MLS depuis la fondation du Republic, en 2012. Lors de l’annonce d’une nouvelle ronde d’expansion, la MLS avait invité Sacramento et
St. Louis à soumettre leur candidature. St. Louis a accédé à la MLS au cours de l’été.

Longue attente

Un peu comme Montréal, Sacramento a attendu avant d’être acceptée au sein de ce club sélect.

«C’est difficile à croire que ça fait déjà quatre ans que j’ai dit que ce n’était pas une question de savoir si, mais plutôt de savoir quand Sacramento ferait partie de la MLS», a soutenu le commissaire Don Garber devant des partisans bruyants.

«Orlando et New York City venaient alors à peine de rejoindre nos rangs comme équipe numéro 19 et 20.»

Pour le commissaire, la progression rapide de sa ligue est en adéquation avec sa clientèle.

«Nous sommes la ligue qui compte sur la plus jeune base partisane en Amérique du Nord.»

Renaissance

Le commissaire Garber a insisté sur le fait que la capitale californienne est une ville dynamique qui est mordue de soccer.

«Sacramento est une ville en pleine montée qui est jeune et qui vit une renaissance. C’est une ville parfaite pour une ligue en croissance comme la nôtre.»

Sacramento n’est pas un très gros marché, mais compte sur un propriétaire principal, Ron Berkle, aux poches profondes qui a fait fortune avec une société de gestion de capital de risque.

La MLS entend également développer les rivalités régionales en Californie.

«Il s’agit de la quatrième équipe en Californie après les deux formations de Los Angeles et San Jose», a noté Garber.

Notons que Sacramento est située à un peu moins de deux heures au nord de San Jose.