Crédit : AFP

NFL

Les Pats: un cauchemar avant l'heure pour les Jets

Publié | Mis à jour

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont fait subir un mauvais quart d’heure aux Jets de New York alors qu’ils les ont complètement dominés par la marque de 33 à 0, lundi soir, au MetLife Stadium.

Le meilleur atout offensif des «Pats» dans ce match a été le porteur de ballon Sony Michel, qui a inscrit trois majeurs sur de courtes courses.

Michel a été utilisé 19 fois dans cette rencontre, portant le ballon sur 42 verges, pour une moyenne de 2,2 verges par tentative.

Le quart-arrière Tom Brady n’a obtenu qu’une passe de touché. Le vétéran a rejoint Phillip Dorsett sur 26 verges en fin de premier quart. Brady a aussi subi une interception, mais sans conséquences.

Le pivot des Jets Sam Darnold a connu une sortie très difficile. Le quart n’a complété que 11 de ses 32 tentatives de passes, pour des gains de 86 verges.

Darnold a également été victime de quatre interceptions pour compléter le cauchemar.

Les Patriots (7-0) ont bien composé avec un effectif remanié face aux Jets (1-5). Josh Gordon, Rex Burkhead, Matt LaCosse et Ryan Izzo étant blessés, l’entraîneur Bill Belichick a fait appel aux demis insérés Benjamin Watson et Eric Tomlinson, qui ont enfilé le chandail des Patriots pour la première fois en 2019.