League Championship Series - New York Yankees v Houston Astros - Game Six

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Série mondiale: les Astros plus confiants que jamais

Publié | Mis à jour

Tombeurs des Yankees de New York en série de championnat de la Ligue américaine, les Astros doivent déjà se préparer pour les Nationals de Washington et même s’ils seront établis favoris pour gagner la Série mondiale, ils ne prennent rien pour acquis.

La formation texane a pu célébrer son deuxième triomphe en trois ans à la finale de l’Américaine à la suite d’un gain de 6 à 4, samedi. Maintenant, leurs prochains rivaux ne sont pas à prendre à la légère, puisqu’ils ont renversé les Dodgers de Los Angeles en série de division, avant de balayer les Cardinals de St. Louis au tour suivant.

Houston amorcera le tour ultime avec les partants Gerrit Cole et Justin Verlander, qui amorceront respectivement les matchs 1 et 2, mardi et mercredi, au Minute Maid Park. Malgré tout, rien n’est gagné.

«Nous aurons une route compliquée devant nous, a déclaré au site MLB.com le directeur général des Astros, Jeff Luhnow. Washington constitue une excellente équipe. Cependant, nous pourrons entamer la série à domicile, nous ne serons pas obligés de voyager durant les prochains jours. C’est un immense avantage pour nous, tout comme celui de miser sur Cole et Verlander au début.»

La confiance est là

Ainsi, même si la prudence est toujours de mise, les Astros ont plusieurs raisons de croire en leurs chances.

«Les deux gars pourront lancer deux fois. Et [Zack] Greinke sera au monticule à Washington. Étant donné ses performances récentes, il devrait être très bon. Je m’attends à une série divertissante», a affirmé le DG.

De plus, les journées de congé précédant la Série mondiale pourraient aider les représentants de l’Américaine dans leur quête de procurer à Houston un deuxième titre en trois ans. Le gérant A.J. Hinch a utilisé pas moins de sept releveurs, samedi, et l’un d’entre eux – Ryan Pressly – a quitté la butte après seulement un tir à cause d’un malaise au genou droit.

«Ne pas devoir disputer un septième match [face aux Yankees] et ne pas avoir à utiliser Gerrit ainsi que tout l’enclos de relève est un atout. Nous sommes mieux placés pour nous donner une chance de gagner un autre championnat», a émis Hinch.