San Francisco 49ers v�Washington Redskins

Crédit : AFP

NFL

La défense des 49ers ne veut rien savoir

Publié | Mis à jour

Les 49ers de San Francisco ont réalisé une autre performance exceptionnelle en défense et sont restés invaincus en 2019 grâce à une victoire de 9 à 0 aux dépens des faibles Redskins de Washington, dimanche, au FedEx Field.

Les placements de Robbie Gould, qui s’est exécuté sur des distances de 22, 28 et 29 verges, ont suffi aux Niners (6-0). La formation californienne est l’une des deux équipes toujours parfaites cette année – l’autre étant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre – et a concédé seulement 10 points lors de ses trois dernières parties.

Sous les averses, le quart Jimmy Garoppolo a atteint la cible 12 fois en 21 occasions pour des gains de 151 verges et une interception.

Chez les Redskins (1-6), derniers de la section Est de l’Association nationale, Adrian Peterson a couru 81 verges en 20 portées. Le pivot Case Keenum a été limité à 77 verges par la voie aérienne.

Elliott se déchaîne face aux Eagles

À Dallas, les Eagles de Philadelphie (3-4) n’ont jamais été dans le coup face aux Cowboys (4-3) et se sont inclinés 37 à 10.

Le porteur de ballon Ezekiel Elliott a obtenu 111 verges par la course, en plus d’inscrire un touché.

Le botteur des représentants du Texas, Brett Maher, a concrétisé ses trois opportunités de placement, dont un très long de 63 verges, un sommet personnel.

Grande performance d’Aaron Rodgers

Au Lambeau Field, le quart des Packers de Green Bay Aaron Rodgers n’a pas fait les choses à moitié, décochant cinq passes de touché dans une victoire de 42 à 24 face aux Raiders d’Oakland.

Le vétéran a d’ailleurs atteint le plateau de 350 en carrière, lui qui a totalisé 429 verges au cours de la journée et qui a aussi franchi la ligne des buts une fois. Cinq joueurs différents ont saisi un ballon dans la zone payante. Parmi eux, Marquez Valdes-Scantling a récolté 133 verges.

Green Bay (6-1) occupe la tête de la section Nord de la Nationale.

Pour les Raiders (3-3), Derek Carr a amassé 293 verges et deux majeurs, tout en commettant une interception. Josh Jacobs a excellé avec 124 verges au sol.

Chase Edmonds vole la vedette à Saquon Barkley

Malgré le retour au jeu du demi offensif Saquon Barkley, les Giants de New York ont plié l’échine 27 à 21 devant les Cardinals de l’Arizona au MetLife Stadium.

Chase Edmonds a été la grande vedette de la rencontre en vertu de 126 verges et trois touchés par la voie terrestre. Le quart Kyler Murray a obtenu 104 verges pour les Cardinals (3-3-1).

Remis d’une entorse à la cheville, Barkley a réalisé un jeu de six points et accumulé 72 verges en 18 portées. La recrue Daniel Jones a totalisé 223 verges, mais a surtout encaissé huit sacs et commis une interception. Les Giants (2-5) ont échappé leurs trois plus récentes rencontres.

Kirk Cousins et Dalvin Cook s’éclatent

Au Ford Field, Kirk Cousins a rejoint ses coéquipiers quatre fois dans la zone des buts, Dalvin Cook a inscrit deux majeurs au sol, et les Vikings du Minnesota ont battu les Lions de Detroit 42 à 30.

Cousins a amassé 337 verges pour les Vikings (4-2), qui ont pu compter sur les 142 verges en 25 courses de Cook. Quatre joueurs ont effectué un attrapé de six points dans la victoire, soit Kyle Rudolph, Bisi Johnson, C.J. Ham et Adam Thielen. Ce dernier a toutefois été blessé sur son touché et aucune information sur son état de santé n’a été dévoilée. Stefon Diggs a ajouté 142 verges par la passe.

Chez les Lions (2-2-1), Matthew Stafford a rejoint Marvin Jones quatre fois pour des majeurs. Il a obtenu 364 verges.

Les Ravens opportunistes face aux Seahawks

À Seattle, l’unité défensive des Ravens de Baltimore a été responsable de deux touchés dans une victoire de 30 à 16 sur les Seahawks.

Après avoir intercepté une passe de Russell Wilson, Marcus Peters a franchi la zone des buts des Seahawks (5-2) au deuxième quart, au terme d’une course de 67 verges.

Au quatrième engagement, Marlon Humphrey a récupéré un ballon échappé par les Seahawks et a marqué le troisième touché des Ravens (5-2) sur une course de 18 verges.

Le quart-arrière Lamar Jackson a également inscrit le majeur pour les visiteurs sur une course de huit verges.

Le botteur de précision Justin Tucker a quant à lui réussi ses trois tentatives de placement dans la victoire.

Henry fait la différence

À Nashville, un touché du porteur de ballon Derrick Henry sur une course de 11 verges a fait la différence pour les Titans du Tennessee (3-4), qui l’ont emporté 23 à 20 sur les Chargers de Los Angeles (2-5).

Ryan Tannehill a réussi deux passes de touché dans la victoire. Le pivot des Titans a été victime d’une interception et a enregistré 312 verges de gain en complétant 23 de ses 29 passes.

Du côté des Chargers, Philip Rivers a aussi réussi deux passes de touché. Il a complété 24 de ses 38 tentatives de passe pour des gains de 329 verges.

À Chicago, le porteur de ballon Latavius Murray a réussi deux touchés dans un gain de 36 à 25 des Saints de La Nouvelle-Orléans (6-1) contre les Bears (3-3).

Le pivot des Saints, Teddy Bridgewater, et celui des Bears, Mitchell Trubisky, ont chacun enregistré deux passes de touché.

Autres résultats

Dans les autres matchs, les Bills de Buffalo ont infligé un revers de 31 à 21 aux médiocres Dolphins de Miami, toujours sans victoire après six matchs. Du côté d’Atlanta, les Rams de Los Angeles ont piétiné les Falcons 37 à 10. Ceux-ci ont également perdu leur quart Matt Ryan, blessé à la cheville sur un sac d’Aaron Donald en seconde demie.

À Indianapolis, Jacoby Brissett a lancé quatre passes de touché pour mener les Colts vers un gain de 30 à 23 face aux Texans de Houston. Enfin, les Jaguars de Jacksonville ont eu raison des Bengals à Cincinnati 27 à 17.