League Championship Series - St Louis Cardinals v Washington Nationals - Game Four

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Une tendance étrange défavorise les Nationals

Publié | Mis à jour

Si le passé est garant de l’avenir, les Nationals de Washington devraient s’incliner en Série mondiale après avoir réussi un balayage au tour précédent.

La tendance est plutôt étrange, mais les cinq dernières équipes à avoir balayé leurs adversaires en série de championnat ont ensuite perdu lors de la grande finale du baseball majeur.

Est-ce que les formations qui se retrouvent dans une situation comme celle des Nationals perdent leur momentum en attendant la conclusion de l’autre série de championnat? Peut-être.

Coup d’œil sur les récentes années :

- En 2015, les Mets de New York avaient balayé le gérant Joe Maddon et les Cubs de Chicago en finale de la Nationale. Or, les Royals de Kansas City ont ensuite remporté la Série mondiale aux dépens des Mets. Rappelons par ailleurs que les Royals avaient disposé des Blue Jays de Toronto, en six matchs, en série de championnat dans l’Américaine;

- En 2014, les Royals avaient subi le scénario inverse. Après avoir réussi un balayage face aux Orioles de Baltimore en série de championnat, ils s’étaient inclinés lors de la Série mondiale contre le lanceur Madison Bumgarner et les Giants de San Francisco;

- En 2012, un balayage des Tigers de Detroit pour mieux être balayés... Les Giants ont ainsi joué un vilain tour aux Tigers qui, eux, avaient balayé les Yankees de New York en finale de l’Américaine. San Francisco a effectivement battu par la suite Detroit en quatre petits matchs;

- En 2007, les Rockies du Colorado ont balayé les Diamonbacks de l’Arizona avant de perdre quatre matchs consécutifs contre les Red Sox de Boston;

- En 2006, les Tigers ont perdu la Série mondiale en cinq matchs face aux Cardinals de St. Louis. Or, ils avaient précédemment balayé les A’s d’Oakland en série de championnat.

Fait intéressant: le dernier club à avoir remporté la Série mondiale après avoir réussi un balayage en série de championnat demeure les Braves d’Atlanta, en 1995. Tom Glavine, Greg Maddux et leurs coéquipiers avaient ainsi humilié les Reds de Cincinnati avant de battre les Indians de Cleveland en grande finale.