Denis Shapovalov

Photo : Denis Shapovalov Crédit : AFP

Tennis

Shapovalov qualifié pour sa première finale

Publié | Mis à jour

Grande première pour Denis Shapovalov: le Canadien s’est qualifié pour une finale en simple sur le circuit principal de l’ATP, samedi, à l’Omnium de Stockholm.

Shapovalov, quatrième tête de série de la compétition, a vaincu le Japonais Yuichi Sugita en deux manches de 7-5 et 6-2 en demi-finales.

«J’ai l’impression d’avoir joué beaucoup de demi-finales, c’est donc vraiment excitant de disputer une première finale, a exprimé «Shapo» au site internet de l’ATP, après sa victoire du jour. J’ai connu des malchances et des matchs difficiles lors de demi-finales. Cependant, faire des demi-finales c’est très encourageant, alors je savais que tôt ou tard j’allais l’emporter. Je suis resté très patient.»

Classé au 34e rang mondial, Shapovalov aura la chance de remporter un premier titre en carrière, dimanche. Il pourrait ainsi devenir le premier représentant de l’unifolié à mettre la main sur un sacre de l’ATP depuis Milos Raonic, à Brisbane, en janvier 2016.

Pour ce faire, «Shapo» devra cependant vaincre le Serbe Filip Krajinovic, 60e au monde, en finale. Ce dernier a battu l’Espagnol Pablo Carreno Busta en trois manches de 4-6, 6-3 et 6-3, un peu plus tôt dans la journée de samedi.

Les deux finalistes à Stockholm s’affronteront pour la première fois.

«Je ne le connais pas vraiment, a indiqué Shapovalov au sujet de Krajinovic. Évidemment, je l’ai vu jouer ici et là, mais il semble avoir un service puissant. Il aime prendre ses chances, comme moi. Je crois que ce sera un match excitant.»

«Pour être honnête, je suis simplement heureux d’accéder à une première finale, a-t-il poursuivi. Le reste, c’est simplement du plaisir. Évidemment que j’adorerais remporté ce match et mon premier titre, mais si ce n’est pas le cas, il reste que j’ai atteint une autre étape avec cette finale».

Afin de l’emporter dimanche, Shapovalov pourra construire sur ce qu’il a réalisé contre Sugita (129e), lui qui a notamment dominé la deuxième manche avec son service pour savourer la victoire. Il a conclu ce match avec 11 as. L’athlète de 20 ans a également fait preuve d’opportunisme pendant cette partie en réussissant quatre bris en cinq occasions. Il n’a par ailleurs été brisé qu’une seule fois.

Steven Diez s’illuste en Chine

Sur le circuit Challenger, le Canadien Steven Diez (156e) a atteint la finale du tournoi de Ningbo, en Chine. Il a facilement vaincu l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (101e) en deux manches de 6-1 et 6-3.

Diez affrontera le Japonais Yasutaka Uchiyama (108e) lors du match ultime.